Prix de l'immobilier : la baisse s'affiche sur tous les fronts

05/11/2008 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier : la baisse des prix se confirme
L'ensemble des statistiques publiées récemment confirment la baisse désormais notable des prix de l'immobilier.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Ce qui était une réalité pour bon nombre d'observateur du secteur s'affiche maintenant au grand jour. « Un marché immobilier en faveur des acquéreurs », voilà comment le site PAP (De Particulier à Particulier) qualifie le retournement qui s'opère depuis quelques mois déjà.

Malgré un assèchement du prêt immobilier et une évolution défavorable des taux de crédit, des négociations de prix aujourd'hui fréquentes, un délai de transaction qui ne cesse de croître et évidemment la dégradation des prix sont aujourd'hui des armes mises à la disposition des acquéreurs mais représentent également le cauchemar des vendeurs. On ne peut désormais plus ignorer une baisse des prix relayée par l'ensemble des médias, qu'ils se veulent généralistes ou professionnels, la grande majorité des bulletins statistiques publiés cette semaine parlant en effet d'une même voix.

L'indice PAP révèle ainsi, pour les huit plus importantes agglomérations françaises une érosion trimestrielle des prix de l'immobilier ancien de l'ordre de -2,24% pour les appartements et de -2,85% en ce qui concerne les maisons. « Appartements comme maisons valent désormais moins chers qu'il y a un an, avec une baisse respective de 2 % et de 4,8 % », indique le site immobilier.
Si le directeur général du site Seloger.com n'évoque pour l'heure qu' « un début de tendance baissière des prix », la confirmation est bien là puisque, sur les 85 villes concernées par l'étude, rares sont celles dont les prix s'affichent encore à la hausse (Poitiers, Nice, Bordeaux, Montpellier, etc.). Un recul du prix des appartements (-3,60%) est donc noté, auquel n'échappe pas Paris dont l'exception semble remise en cause (-0,2% pour le 3ème trimestre avec un prix du mètre carré passant de 7.591 euros le mois dernier à 7.562 euros aujourd'hui).
Enfin, le site Entreparticulier.com fait également état d'un retournement du marché en annonçant des prix de l'immobilier ancien en baisse trimestrielle de 2,1% pour les appartements et de 4,2% pour les maisons.

Peut-on alors parler d'une « chute » des prix ? Pas selon un René Paillincourt confiant mais dont les accents optimistes se sont pourtant considérablement dégradés ces dernières semaines. « En ce qui concerne la crise immobilière, tant que le besoin reste important il n'y aura pas d'écroulement des prix », a ainsi précisé le président de la fédération nationale des agents immobiliers (FNAIM). Les observateurs de tous bords sont toutefois loin d'afficher le même aplomb. L'économiste Jacques Friggit juge ainsi que « le scénario le plus probable est une baisse de 30 % à 40 % qui prendrait entre cinq à sept ans ».

Vos réactions

Estimation immobilière - Prix de l'immobilier : la baisse s'affiche sur tous les fronts

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Prix de l'immobilier : la baisse s'affiche sur tous les fronts

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page