Marché immobilier : les notaires confirment les troubles actuels

07/04/2009 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier : les notaires constatent la chute
Marché immobilier : les notaires confirment les troubles actuels

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En attendant la lettre de conjoncture publiée aujourd'hui par la FNAIM, lettre qui devrait en toute logique reprendre les propos tenus hier par son délégué général Henry Buzy-Cazaux (voir notre article à ce sujet), ce sont les notaires qui ont ce matin livré leurs chiffres concernant le 4ème trimestre 2008.

Parfois taxés de « protectionnisme immobilier », les chiffres des notaires de France sont toutefois très majoritairement attendus par les observateurs du secteur car souvent considérés comme des révélateurs relativement fiables des tendances immobilières. Si elle traduit l'évolution du marché avec une moyenne de deux mois de retard, la publication des notaires reste riche d'enseignements.

Pour la première fois depuis le 1er trimestre 1997, les notaires présentent donc des prix de l'immobilier ancien à la baisse (-2,8% sur les 3 derniers mois 2008 avec -4% pour les maisons et -1,5% pour les appartements). Concernant l'évolution constatée sur l'ensemble de l'année, alors que la FNAIM parlait hier d'un recul de près de 5%, la Chambre des notaires continue d'observer des prix de vente à la hausse. Une hausse certes minime (respectivement +0,5% et +0,2% pour les appartements et les maisons) mais qui contraste toutefois avec l'impression générale laissée actuellement par le marché.

Dans leur communiqué, les notaires ont cependant tenu à relativiser cette annonce de hausse en présentant certaines zones de forte baisse (« il faut relever que cette baisse est marquée en région Rhône Alpes pour les appartements à -6,1% pour l'ensemble de l'année », précisent-ils ainsi). Mais plus qu'une éventuelle baisse des prix, la publication dévoilée ce mardi 7 avril s'axe autour d'une révélation qui n'en est plus une pour bon nombre de vendeurs : « le marché immobilier en 2008 se caractérise par une baisse des volumes extrêmement forte au quatrième trimestre ».

« La baisse dans l'ancien est de 17% en moyenne passant de 802.000 à 667.000 ventes ». Plus nets encore sont les chiffres concernant les ventes de logements neufs pour lesquelles « le retrait est de 37,6% passant de 127.300 ventes en 2007 à 79.400 ventes en 2008 ». Enfin, considérant l'ensemble des biens, qu'ils soient neufs ou anciens, le nombre de transactions « passe de 929.300 en 2007 (Ile de France et Province) à 746.400 en 2008 soit une baisse moyenne de 20 % ».

Enfin, les notaires ne se montrent pas des plus optimistes quant à leurs perspectives pour cette année 2009, réduction des volumes et recul des prix restant encore d'actualité même s'ils envisagent « un phénomène de repositionnement du marché immobilier sur cette année 2009 et non une spirale baissière étalée sur une longue période ». Malgré la baisse des taux de crédit immobilier, « la contraction [en terme de ventes] devrait être de plus de 30% au premier trimestre 2009 par rapport au même trimestre 2008 ». Quant aux prix, « une baisse assez sensible des prix devrait s'opérer ».

Vos réactions

Estimation immobilière - Marché immobilier : les notaires confirment les troubles actuels

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Marché immobilier : les notaires confirment les troubles actuels

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page