Immobilier : les prix baissent à Paris

18/02/2009 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier : les prix baissent à Paris
Après avoir longtemps résisté à la crise immobilière, le marché de la capitale s'affiche à la baisse.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La Fédération nationale des agents immobiliers (FNAIM) annonçait très récemment, sinon une stabilisation, tout au moins un net ralentissement marqué sur l'ensemble du territoire par la baisse des prix de l'immobilier. Concernant la capitale, le site internet MeilleurAgent.com faisait entendre hier un tout autre son de cloche en relevant un recul accentué du prix au mètre carré.

Relayant les informations recueillies auprès de 150 agences immobilières, l'enquête observe en effet une régression des prix sur Paris de l'ordre de -1,55% au cours du dernier mois. Cette baisse succède à une année 2008 marquée par l'installation d'un retournement du marché immobilier et un recul des prix de près de 2%. Donnée des plus révélatrices du poids de la crise sur le marché parisien, les prix ont enregistrés, entre les mois de novembre et janvier, une baisse de 3,1% (-3,6% annuel). La valeur moyenne du mètre carré s'établirait donc aujourd'hui à 6.378 euros, étayant dès lors le commentaire de l'étude selon lequel « la baisse des prix parisiens, amorcée à la fin de l'été 2008, semble donc s'accélérer ».

Considéré jusqu'à il y a peu comme le dernier bastion d'un marché solide, Paris n'est donc désormais plus épargné et constate cette baisse des prix sur l'ensemble de ses arrondissements. Plus aucun d'entre eux n'affiche en effet de tendance haussière et même le 6ème, pourvoyeur traditionnel de biens immobiliers à prix élevés, semble affecté en observant la stagnation de ses prix (0%). Quant à ceux qui subissent de plein fouet le retournement du marché, la chute s'avère conséquente en dépassant le seuil des -5% (-5,2%, -5,1% et -5,0% respectivement pour les 18ème, 4ème et 19ème arrondissements).

Enfin, au regard des données relevées, le site s'interrogent : « si le sentiment général est que le marché parisien n'a pas terminé son repli, la question est d'estimer la durée et l'amplitude de cette correction ». Si l'assouplissement des taux de prêt immobilier pourrait augurer d'un redressement du marché, poids du chômage, raréfaction des ventes conclues et conditions de prêt immobilier encore strictes représentent toutefois des vecteurs négatifs guidant le marché parisien « vers une baisse de l'ordre de -15% en 2009 ».

Vos réactions

Estimation immobilière - Immobilier : les prix baissent à Paris

Noter cet article :

2 1

Par Tartuffe -

Comment peut-on prendre au sérieux les affirmations d'une société à but lucratif donc intéressée et non contrôlée, sans modestie auto-nommée « meilleursagents.com », qui pour se faire de la publicité à bon compte, publie un baromètre venant concurrencer et contredire ceux de la FNAIM ou des Notaires, sur une base visiblement extrêmement réduite d'agences immobilières dites « partenaires », 150 sur tout Paris, pas forcément celles qui font le plus gros CA de leur arrondissement, donc sur un nombre encore plus insignifiant de transactions, et cela depuis à peine 3 mois ?

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Immobilier : les prix baissent à Paris

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page