Immobilier : Lyon fait les comptes de la crise

30/01/2009 à 00:00 - Estimation immobilière - Par - Réagir

Immobilier : Lyon fait les comptes de la crise
Immobilier : Lyon fait les comptes de la crise

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'instar de Paris, dans une moindre mesure toutefois, le marché immobilier lyonnais pouvait se targuer d'une place d'exception sur le territoire français en étant relativement épargné par les troubles actuels. Qu'il s'agisse d'immobilier ancien ou de logements neufs, Lyon semble désormais rentrer dans le rang.

Le Cecim (centre d'études de la conjoncture immobilière) exposait ce jeudi 29 janvier les chiffres du marché immobilier neuf lyonnais pour l'exercice 2008. Il apparaît que, comme partout en France, les ventes ont enregistré un net recul par rapport à l'année 2007 (-30% avec 3.232 logements réservés contre 4.331). Entre crédit immobilier raréfié et attentisme des éventuels acquéreurs, le président du Cecim, Jean-Jacques Mathias note que si le repli du nombre de transactions se révèle franc, ramenant le marché à hauteur des années 2001-2002, « la demande reste forte ». Il précise toutefois qu' « avant les désistements, 4.099 logements étaient réservés. Mais un quart des ventes a été annulé ». Le prix du mètre carré à Lyon s'établit actuellement à 3.661 euros.

Concernant l'immobilier ancien, la tendance à la baisse se confirme également, comme l'explique Gilles Cecere, président de la FNAIM du Rhône : « un tassement des prix était inéluctable parce que nous sommes arrivés en fin de cycle ». Argumentant que le marché immobilier lyonnais « résiste mieux qu'ailleurs », il avoue toutefois les reculs successifs des prix observés en 3ème et 4ème trimestres 2008 (respectivement -2,9% et -6,5%). « Le mouvement amorcé de baisse des prix au cours des 6 derniers mois concerne autant le marché des appartements que celui des maisons, en baisse respectivement de - 7,7 % et de -5.2 % au cours du 4e trimestre 2008 », note également Gilles Cecere.

Vos réactions

Estimation immobilière - Immobilier : Lyon fait les comptes de la crise

Noter cet article :

2 1

Par Bertrand R. -

Pourquoi la baisse des prix de l'immobilier serait un "trouble" dont la ville de Lyon pourrait être "relativement épargné". Cette première phrase introductive précise d'emblée qu'il ne s'agit pas ici d'un article objectif. Je préfère donc ne pas lire la suite, et attendre que Le Monde ou le Figaro publient un article objectif et honnête sur la question.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Estimation immobilière - Immobilier : Lyon fait les comptes de la crise

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page