Critiqué, le diagnostic de performance énergétique en prend encore pour 10 ans

26/04/2011 à 11:15 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Critiqué, le DPE en prend encore pour 10 ans
Critiqué, le diagnostic de performance énergétique en prend encore pour 10 ans

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Actuellement victime des plus vives critiques, le diagnostic de performance énergétique (DPE) n'en reste pas moins un élément de plus en plus important lors d'une transaction immobilière. Le 13 avril dernier, un décret publié au Journal Officiel est venu confirmer la durée de validité de 10 ans de ce diagnostic immobilier.

Fiabilité douteuse du diagnostic, impartialité des professionnels remise en cause, depuis la publication d'une enquête accablante menée par l'UFC-Que Choisir, les critiques n'ont eu de cesse de pleuvoir sur le DPE. Malgré la volée de bois vert dont il fait l'objet, le diagnostic de performance énergétique a aujourd'hui pris une importance plus que conséquente lors des négociations préalables à une vente immobilière. Une importance que le PTZ Plus, lancé le 1er janvier dernier, est venu accroître en intégrant le DPE dans son mode de calcul : vouloir acquérir un logement que le DPE aura classé A permet de se voir accorder un PTZ+ d'un montant égal à 20% du coût de l'opération, contre 5% pour un logement classé G. Ceci expliquant sans doute cela, l'obtention d'un bon diagnostic de performance énergétique semble désormais être devenue une nécessité pour bon nombre de vendeurs n'entendant pas revoir à la baisse le prix de leur bien. Selon un diagnostiqueur professionnel, « certains propriétaires, mécontents du résultat, nous insultent. D'autres nous proposent des dessous de tables pour avoir un DPE A ».

Si l'on attend encore les conclusions du groupe de travail réuni par le gouvernement afin de répondre aux critiques dont le DPE est la cible, celui-ci a toutefois fait l'objet d'une récente publication au Journal Officiel. En effet, le 13 avril dernier, le décret n° 2011-143 est venu confirmer la durée de validité du diagnostic DPE. Fixée à 10 ans par une directive européenne, la période durant laquelle le diagnostic de performance énergétique d'un logement reste valable n'avait jusqu'à présent jamais été officiellement confirmée.

Venant étoffer le cadre légal du DPE, la parution de ce décret ôte par la même occasion l'un des leviers d'action sur lequel le gouvernement aurait pu appuyer une éventuelle réorganisation du diagnostic.

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Critiqué, le diagnostic de performance énergétique en prend encore pour 10 ans

Noter cet article :

3 4

Par coudray fabienne -

Je voudrais réagir contre le Dpe, qui est une mesure MAL PENSEE et qui devrait être dans le sens contraire de la loi actuelle;Je vous donne pour exemple ma situation actuelle en tant que vendeur de ma maison , classée DPE classe E (pour cause d'une chaudière à gaz de 12ans trop vieille ,soit disant!!!),toutes les visites que nous avons eu à l'heure actuelle , se sont révélées un échec car les gens bloquent sur le DPE ne pouvant avoir un prêt PTZ favorable.
Copie à revoir ou verser un dessous de table pour un meilleur DPE?
Salutations

Lire la suite

Par clode -

a lire.

Lire la suite

Par Butterlin -

concernant la location il serait préférable de présenter la dernière facture annuelle gaz + électricité ce qui donnerait une moyenne des dépenses à prévoir.La lettre E ou G en disent beaucoup moins à un futur locataire.Avec une mauvaise lettre au DPE le propriétaire n'est pas tenu de faire des travaux d'amélioration,vraiment à revoir ce DPE car ces lettres ne donnent aucun montant de futures dépenses.
Sincères Salutations

Lire la suite

Par relationimmo.com -

Vivement les conclusions du groupe de travail, je pense qu'il y a indéniablement des choses à changer...

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Critiqué, le diagnostic de performance énergétique en prend encore pour 10 ans

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page