De récentes analyses ont conclu à la présence de PCB dans nos fleuves

07/06/2010 à 12:16 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Du poison dans notre eau !
De récentes analyses ont conclu à la présence de PCB dans nos fleuves

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La pollution des eaux est considérée comme l'un des problèmes environnementaux les plus graves selon les français.
Voici ce qui ressort d'une des enquêtes TNS Sofres-Idées neuves menée dernièrement. La situation est en effet devenue alarmante depuis plusieurs années et cela à un tel point que le gouvernement s'est penché sur la question et tente de trouver une solution.

C'est ainsi que Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie et du Développement Durable, a annoncé la semaine dernière, que la vente et la consommation des poissons pêchés dans certains fleuves seraient à l'avenir interdites !
Les raisons de cette nouvelle interdiction proviennent de la découverte dans nos eaux fluviales de très fortes concentrations de PCB ou polychlorobiphényles (composants chlorés soupçonnés de provoquer des cancers).
Ce produit utilisé pendant une longue partie du XXe siècle, fut interdit en 1987, à cause des suspicions sur sa toxicité . Cependant le problème est que ce produit est très résistant et s'est lourdement accumulé dans les sédiments fluviaux, mais aussi dans les chaines alimentaires.
Cette situation perdure encore aujourd'hui et cela malgré son interdiction il y a déjà une vingtaine d'années !

Ces teneurs fortes présentes dans nos eaux ne sont pas sans risque pour les particuliers. En effet ces concentrations excessives peuvent parfois même déclencher le développement de cancers chez l'adulte.
Enfin leur accumulation dans l'organisme de femmes enceintes peut provoquer des retards mentaux et moteurs chez leurs enfants nouveau-nés!

Les principaux fleuves concernés par cette pollution sont la Seine, le Rhône, la Saône, la Somme, la Moselle et le Rhin.
C'est aujourd'hui le cas de la Seine qui est le plus préoccupant. En effet les récentes analyses d'eau effectuées ont mis en évidence des taux de PCB records. Il est alors encore plus inquiétant de voir qu'aucune mesure correctives n'a été appliquée.
Ainsi aucun arrêté n'a en effet été mis en place pour réguler, voire même interdire la pêche et la commercialisation des poissons de ce fleuve.

Face à cette situation alarmante le gouvernement a décidé de réagir pour endiguer ce phénomène et protéger les populations. Cependant il est naturel de se poser la question : « N'est-il pas déjà trop tard ? ». A cela seul l'avenir pourra nous répondre...

Vos réactions

Diagnostic immobilier - De récentes analyses ont conclu à la présence de PCB dans nos fleuves

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - De récentes analyses ont conclu à la présence de PCB dans nos fleuves

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page