Ecologie : Jean-Louis Borloo mise tout sur le solaire et l'éolien

18/11/2008 à 00:00 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Ecologie : du solaire et de l'éolien pour Borloo
Avec le plan Borloo présenté hier, la France fait la part belle à l'énergie solaire et éolienne.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Mettre le cap vers l'énergie solaire et éolienne. Voilà le message transmis par Jean-Louis Borloo lors d'un entretient donné ce lundi 17 novembre au journal Le Parisien.

Interrogé sur le plan de développement des énergies renouvelables qu'il a présenté hier (dans le cadre du Grenelle de l'Environnement), le ministre de l'Environnement déclare vouloir « réussir la transition énergétique » en augmentant l'investissement de la France dans les énergies vertes stars que sont le solaire et l'éolien afin qu'en 2020 celles-ci occupent 23% de la consommation globale du pays (10,3% en 2005). Actuellement 4ème derrière l'Allemagne, l'Espagne et l'Italie, la France entend donc bien rattraper son retard. Un « fond chaleur renouvelable » géré par l'Ademe pourrait voir le jour dès 2009. Bénéficiant d'un milliard d'euros sur 3 ans, ce dispositif permettrait ainsi de passer ces énergies écologiques de 18 millions de tonnes (soit l'équivalent du pétrole) à 37 millions.

  • Concernant le solaire, Jean-Louis Borloo annonce d'ores et déjà le lancement dès ce mois de décembre d'un appel d'offres afin qu'à terme chaque région française accueille une centrale photovoltaïque. « Le gros, c'est le solaire. En termes industriels, et d'effondrement des coûts industriels, c'est probablement là qu'on a la capacité la plus importante », a-t-il déclaré.
  • Le cas de l'éolienne est plus délicat. Les polémiques quant à leur impact négatif sur le paysage et le pouvoir grandissant des sociétés ayant investi dans les parcs éoliens se multiplient. Le ministre souhaite donc engager les discussions avec, en ligne de mire, la création de 8.000 éoliennes d'une puissance totale de 20.000 mégawatts (en 2007, la puissance du parc éolien français s'élevait à 2.500 mégawatts).

S'ils représentent le coeur du dispositif, éolien et solaire ne sont pas les seules énergies à favoriser pour promouvoir le développement durable. Au sein des 50 mesures qui constituent le « plan Borloo » sont également cités le recours à la géothermie et la biomasse (chauffage au bois). Atteindre les objectifs visés par le ministère de l'Ecologie permettrait une diminution des émissions de CO2 de près de 16 millions de tonnes. Sur le plan économique, l'investissement ainsi engagé pourrait, en 2012, générer un marché de 24 milliards d'euros ainsi que la création de 120.000 emplois.

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Ecologie : Jean-Louis Borloo mise tout sur le solaire et l'éolien

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Ecologie : Jean-Louis Borloo mise tout sur le solaire et l'éolien

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page