Crédit, immobilier, formation et écologie : une semaine pour mettre le développement durable à l'honneur

08/04/2010 à 11:59 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Le développement durable à l'honneur
Crédit, immobilier, formation et écologie : une semaine pour mettre le développement durable à l'honneur

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La semaine du développement durable vient de fermer ses portes. Du 1er au 7 avril, si quelques 3600 évènements dont 130 organisés au plan national se sont tenus partout en France, cette semaine a surtout été l'occasion pour les pouvoirs publics et les associations environnementales de rappeler que l'écologie restait encore l'une des préoccupations majeures des français.

Entre une maison totalement basse consommation exposée durant quelques jours à Paris par le ministère du Développement durable conjointement avec l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et l'Amazonas Film Festival proposant toute une série de documentaires et de long-métrages, cette semaine du développement durable aura été marquée par diverses annonces des pouvoirs publics.

Dès le 1er avril, Jean-Louis Borloo, le ministre de l'écologie, de l'Energie et du Développement durable, accompagné de Benoist Apparu (secrétaire d'Etat au Logement) et de Chantal Jouanno (secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie) ont ainsi pu annoncer la signature du 100.000ème éco-prêt à taux zéro. S'il ne peut que se féliciter du « succès de ce dispositif qui, lancé il y a moins d'un an, permet aux particuliers de financer des travaux d'économies d'énergie pour un logement plus économe, plus confortable et moins émetteur de gaz à effet de serre », le Gouvernement salue également l'impact du Grenelle de l'Environnement (dont l'éco-prêt à taux zéro est issu) qui à généré chez les français « une forte prise de conscience et favorisé de nombreux changements de comportement ».

Une prise de conscience que le rapport annuel publié cette semaine par Ethicity et l'Ademe a également tenu à souligner. Selon l'enquête menée par le cabinet d'études auprès de 4373 français, ces derniers seraient 60% à avoir modifié leurs comportements en adoptant une démarche plus écologique. Mieux, plus de 70% d'entre eux déclarent voir le développement durable comme une nécessité. Ethicity émet toutefois un bémol en constatant que ces données subissent un recul respectif de 9 et 6 points par rapport à la même étude menée en 2008. Les français se montreraient en outre de plus en plus sceptiques envers des sociétés (qu'il s'agisse d'immobilier ou autre) déclarant agir pour préserver l'environnement sans en apporter de preuves concrètes.

Afin de promouvoir les formations professionnelles liées aux énergies renouvelables et à l'éco-construction (immobilier durable), la semaine du développement durable a également accueillie la parution d'un guide à l'usage des étudiants. Entre CAP, BTS, DUT, masters, le guide publié par le Journal des énergies renouvelables recense quelques 292 formations débouchant sur ce secteur d'activité. En janvier dernier, 16.000 offres d'emplois étaient proposées aux étudiants suivant ces filières. A l'heure actuelle, les métiers liés aux éoliennes, aux pompes à chaleur, à l'installation d'un panneau solaire ou au biocarburant représenteraient quelques 50.000 emplois.

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Crédit, immobilier, formation et écologie : une semaine pour mettre le développement durable à l'honneur

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Crédit, immobilier, formation et écologie : une semaine pour mettre le développement durable à l'honneur

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page