Visite du Pape de l'écologie en France

12/09/2008 à 00:00 - Diagnostic immobilier - Par - Réagir

Visite du Pape de l'écologie en France
Souvent qualifié de conservateur, Benoît XVI n'en reste pas moins un Pape très préoccupé par les problèmes environnementaux et pourrait faire du Vatican le premier Etat écologique.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'occasion du 150ème anniversaire de l'apparition de la Vierge à Lourdes, les catholiques français auront aujourd'hui le bonheur d'assister à la visite du Pape Benoît XIV sur notre territoire. Quant aux autres, ils pourront toujours se dire qu'ils ont la chance de recevoir la visite du Pape de l'écologie...
En effet, sous sa direction, le Vatican est en passe de devenir le premier Etat écologique d'Europe.

Depuis le début de son pontificat, Benoît XIV a très souvent cherché à mettre la question de l'environnement au premier plan des préoccupations. Lors de son intronisation, le magazine Natura avait ainsi titré : « Habemus Papam ecologicam » (Nous avons un Pape écologique). Plusieurs de ces interventions ont d'ailleurs été marquées du sceau du développement durable. Ce fut le cas notamment lors de son discours du 1er janvier 2007 pour la journée mondiale de la paix où il déclara : « face à la dégradation de l'environnement, l'humanité réalise qu'elle ne peut plus continuer à user des ressources de la Terre comme par le passé. C'est ainsi que se forme une conscience écologique qui doit être encouragée de façon à développer des projets et des initiatives concrètes ». Une visite aux Etats-Unis début 2008 lui ayant même donné l'occasion de critiquer l'attitude américaine envers l'environnement et son « exploitation irresponsable ».

La parole n'est rien si elle n'est pas suivie d'actes. Le Vatican le sait et se lance un défi de taille : devenir le premier Etat répondant aux critères écologiques instaurés en 2007 par la Commission européenne : à savoir de faire reculer de 20% les émissions de gaz à effet de serre pour 2020 mais également porter à 20% la part qu'occupent actuellement les énergies renouvelables (solaire, éolienne, etc.).

2.000 mètres carrés de panneaux solaires devraient donc, dès ce mois de septembre, prendre place sur le toit de la salle Paul VI. Ce bâtiment, datant des années 70 et accueillant les audiences du Souverain Pontife, de nombreux bureaux et les salles du Synode des évêques (institution chargée de débattre avec le Pape sur des questions concernant l'Eglise), devrait ainsi être totalement alimenté en électricité (les 1.200 panneaux solaires permettront la production de 300 MWh annuels). Outre le toit de la salle Paul VI, la cantine des employés du Vatican devrait aussi se voir équipée de panneaux solaires photovoltaïques et ce dès 2009.

Si les pistes de l'énergie éolienne et des gaz combustibles sont également à l'étude, le recours à l'énergie solaire reste pour le Vatican une priorité. Le responsable du projet, Mauro Villarini, déclarait ainsi dans un entretien donné à L'Observatore romano du 29 août dernier : « l'énergie solaire représente pour nous un don qui vient « d'en haut », une ressource quasi inextinguible qui pourrait satisfaire tous les besoins énergétiques de la Terre ».

Vos réactions

Diagnostic immobilier - Visite du Pape de l'écologie en France

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Diagnostic immobilier - Visite du Pape de l'écologie en France

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page