Dans leur remontée, les taux de crédit immobilier s'accordent une pause passagère

16/05/2011 à 11:01 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Accalmie passagère des taux de crédit immobilier
Dans leur remontée, les taux de crédit immobilier s'accordent une pause passagère

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Toujours orientés à la hausse, les taux de crédit immobilier affichent sur cette première moitié du mois de mai une évolution relativement mesurée. Sans pour autant parler d'accalmie durable, le courtier en ligne note dans son baromètre que les taux de prêt n'ont que très peu progressé au cours de ces derniers jours.

S'ils ont entamé une vigoureuse remontée dès la fin de l'année 2010, les taux de prêt immobilier semblent aujourd'hui avoir levés le pied. Dans son dernier baromètre, le courtier indique n'avoir observé au cours du mois d'avril que « des hausses ne dépassant pas 0,10% sur les taux moyens ». A titre de comparaison, le courtier avait relevé pour le mois de mars des progressions s'échelonnant entre +0,10% et +0,15%. L'orientation haussière reste certes toujours d'actualité mais les emprunteurs potentiels peuvent se réjouir en constatant qu'un semblant d'accalmie, anticipé par les spécialistes dès le mois d'avril, plane désormais sur les taux de prêt.

Mis à jour ce lundi 16 mai 2011, les taux de crédit immobilier s'établissent encore bien au-delà de leur plus bas de novembre 2010. Pour un emprunt sur 15 ans, les banques appliquent actuellement un taux moyen de 4,05% (3,75% pour les très bons dossiers). Un particulier souhaitant souscrire un prêt immobilier sur 20 ans peut quant à lui se voir proposer un taux moyen de 4,30%. Pour ce type d'emprunt, les très bons dossiers peuvent encore escompter profiter d'un taux d'intérêt en deçà des 4% (3,90%). Enfin, les prêts immobiliers de plus longue durée (25 et 30 ans) affichent respectivement un taux moyen de 4,45% et 4,95%.

Concernant les prévisions à plus ou moins court terme, le courtier souligne qu' « en dépit de cette légère accalmie printanière, les prévisions demeurent haussières, les banques se voyant contraintes de remonter leur marge sur les crédits immobiliers principalement pour respecter les obligations de la réglementation Bâle III ». Dans ce contexte, le courtier maintient ses prévisions et s'attend pour cet été à un taux moyen de 4,50% pour un prêt immobilier sur 20 ans.

Vos réactions

Crédit immobilier - Dans leur remontée, les taux de crédit immobilier s'accordent une pause passagère

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Dans leur remontée, les taux de crédit immobilier s'accordent une pause passagère

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page