L'agent immobilier partagé entre espoir et résignation

06/10/2009 à 10:59 - Immobilier - Par - Réagir

Agent immobilier : entre espoir et résignation
L'agent immobilier partagé entre espoir et résignation

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Alors que le site d'annonces immobilières se loger observait hier une certaine stabilisation dans le mouvement de recul des prix, les agents immobiliers enregistrent une « nouvelle dégradation » de leur activité.

Perçues par l'opinion publique comme des vecteurs incontournables dans l'émergence de la crise de l'immobilier actuelle, les agences immobilières n'en finissent pourtant pas de subir ses néfastes répercussions, constatant mois après mois la détérioration de leur activité.

Selon une enquête publiée ce lundi 5 octobre par le Syndicat national des professions immobilières (SNPI), la période estivale aurait été marquée par le nombre toujours déclinant des ventes réalisées auprès des agences immobilières. Entre les mois de juin et août 2009, ces dernières ont ainsi pu constater un net recul de leur chiffre d'affaires. Par rapport à la même période en 2008, la baisse d'activité enregistrée s'établit à -12%. Sur un an, le secteur accuse une perte de vitesse de -28%.

Agents immobiliers et autres administrateurs de biens conservent toutefois quelques raisons d'espérer. Les éventuels acquéreurs affichent certes encore certaines réticences à pousser la porte des agences (le nombre de transactions affiche une baisse de -10% entre juin et août), mais l'attentisme ambiant qui dominait jusque là semble aujourd'hui présenter quelques signes de faiblesse. Si le SNPI ne peut que regretter un volume de ventes encore décroissant, les -10% enregistrés cet été apparaissent selon lui comme « une nette amélioration, comparé aux 40% de chute enregistrés six mois plus tôt ».

Si les chiffres publiés peuvent paraître bien ternes, ils sont toutefois porteurs d'espoir pour le président du syndicat, Alain Duffaux. Selon lui, la probabilité est désormais forte pour que « le dernier trimestre 2009 voit une progression du nombre de transactions par rapport au quatrième trimestre 2008 marqué par le début de la crise ». Autres motifs de satisfaction, la gestion comme la location de biens immobiliers voient leur activité progresser de respectivement +4 et +2% (en terme de chiffre d'affaires).

Vos réactions

Immobilier - L'agent immobilier partagé entre espoir et résignation

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'agent immobilier partagé entre espoir et résignation

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page