Agents immobiliers en danger : le constat de la FNAIM

04/06/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Agents immobiliers en danger
Agents immobiliers en danger : le constat de la FNAIM

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Pointés du doigt, critiqués, sans cesse brocardés depuis le début d'une crise immobilière dont beaucoup les rendent partiellement responsables, les agents immobiliers victimes d'une conjoncture économique défaillante entrevoient le reste de l'année 2009 sous un jour bien terne.

L'agent immobilier est un entrepreneur comme les autres, nous payons aujourd'hui un lourd tribut à la crise, n'en jetez plus ! C'est là le message qu'Henry Buzy-Cazaux, délégué général de la FNAIM, semblait vouloir adresser à l'opinion publique ce vendredi 29 mai lors de l'assemblée générale annuelle de la fédération. En effet, si bon nombre d'entreprises se retrouvent confrontées à des situations financières délicates (bien souvent engendrées par un accès restreint au crédit), les agences immobilières ne font pas exception à la règle. « Pour les cinq premiers mois de 2009, il y a une nouvelle baisse de 20 % à 25 % par rapport à la période janvier-mai 2008. [...] Environ 25 % des 2 000 agents immobiliers plus spécialement exposés à la crise économique, soit 500, devraient avoir recours au médiateur du crédit en 2009 », déclarait ainsi le délégué de la Fédération nationale des agents immobiliers.

Nommé il y a quelques mois médiateur du crédit par Nicolas Sarkozy, René Ricol devrait donc prochainement voir les dossiers de ces professionnels de l'immobilier s'accumuler sur son bureau. Devant l'urgence de la situation, outre un service téléphonique et internet mis à leur disposition, la FNAIM propose à ses adhérents concernés l'aide d'André-Paul Bahuon, expert comptable spécialement mandaté afin d'accélérer l'élaboration et la transmission de ces dossiers.

Vos réactions

Immobilier - Agents immobiliers en danger : le constat de la FNAIM

Noter cet article :

3 2

Par Etienne -

Je ne les pleurerai pas. Tant que les agences continueront à accepter des mandats de vente à des prix délirants tout en sachant que le bien ne sera jamais vendu, j'estime qu'ils ne font pas leur travail.
Elle est loin l'époque où tout se vendait en deux semaines, il fallait faire des réserves à ce moment là au lieu de se payer des 4*4 et de s'octroyer des salaires délirants sans aucun rapport avec la valeur ajoutée apportée...

Lire la suite

Par anti agent immobilier -

de plus la FNAIM ment sur les chiffres réel et cela depuis 2 ans, ça n'arrange rien

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Agents immobiliers en danger : le constat de la FNAIM

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page