Ancien ou neuf, le marché immobilier prévoit de nouvelles baisses

14/05/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Ancien ou neuf, l'immobilier sera à la peine
Ancien ou neuf, le marché immobilier prévoit de nouvelles baisses

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Quand Alain Dinin, le président directeur général du promoteur immobilier Nexity, décide d'évoquer la situation précaire du marché immobilier, il ne le fait pas avec le dos de la cuillère.

Au cours de l'assemblée générale du groupe, tenue hier mercredi 13 mai, Alain Dinin a donc livré ses prévisions quant à l'évolution à moyen terme du marché de l'immobilier ancien, des prévisions des plus pessimistes reposant sur les observations du réseau d'agences immobilières Century 21 appartenant au groupe Nexity. « Les prix de l'ancien ont baissé en 2008, ils rebaisseront de 10% en 2009 et ils continueront à baisser en 2010 », a-t-il lancé. Si les acheteurs apprécieront, voilà des propos qui ne devrait toutefois pas participer à la relance d'un marché pour le moins attentiste.

Concernant l'immobilier neuf, l'actualité est marquée par la publication des résultats du groupe Bouygues. Avec 6,65 milliards d'euros, le conglomérat regroupant notamment les groupes TF1, Bouygues Immobilier, Bouygues Construction ou encore Colas (construction et entretien des routes) affiche une baisse de chiffre d'affaire d'environ 2% sur le premier trimestre 2009. La filiale construction immobilière du groupe arrive encore pour l'heure à tirer son épingle du jeu en présentant un chiffre d'affaire en hausse de 4% à 2,2 milliards d'euros mais se dirige toutefois vers des perspectives à court terme des plus sombres. A l'instar de nombreux autres promoteurs immobiliers, Bouygues Construction a ainsi constaté l'amaigrissement brutal de son carnet de commandes de l'ordre de -30%.

-30% en ce qui concerne les commandes de futures constructions immobilières mais également -24% quant aux nouvelles réservations de logements neufs achevés. Comme sa consoeur, la filiale Bouygues Immobilier enregistre donc pour l'instant un chiffre d'affaire en progression (+11% sur les 3 premiers mois de l'année) mais devrait mesurer l'ampleur de la crise au cours des mois à venir.

Vos réactions

Immobilier - Ancien ou neuf, le marché immobilier prévoit de nouvelles baisses

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Ancien ou neuf, le marché immobilier prévoit de nouvelles baisses

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page