Cécile duflot a-t-elle appelé au vol ?

23/05/2013 à 10:14 - Immobilier - Par - Réagir

Cécile Duflot a-t-elle appelé au vol ?
Cécile duflot a-t-elle appelé au vol ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Interrogée récemment au micro d'Europe 1, la ministre du Logement a-t-elle implicitement accordé sa bénédiction à des voleurs ? Si l'on se gardera bien de tous raccourcis simplistes, l'UMP semble pour sa part ne pas s'encombrer de tels principes.

« Madame Duflot milite pour le vol ! ». Voilà donc ce que l'on peut lire depuis ce mercredi 22 mai sur le site internet de l'UMP. Si l'opposition joue pleinement son rôle en critiquant les interventions des membres du gouvernement, le communiqué de presse diffusé à l'encontre de la ministre du Logement s'avère ici particulièrement virulent.

S'exprimant sur le projet de loi autorisant les ordonnances (adopté la veille à l'Assemblée nationale), Cécile Duflot a approuvé l'occupation des logements vacants par certains collectifs (Jeudi noir notamment). « Quand il y a des associations, auxquelles je suis très sensible, qui squattent des immeubles pour faire la démonstration qu'il y a des bureaux qui sont vides, notamment dans les zones tendues, en Ile-de-France en particulier, ils ont raison parce qu'il y a entre 3,5 et 5 millions de mètres carrés de bureaux qui sont vides », a ainsi déclaré la ministre. Une phrase qui n'a pas manqué de susciter une vive réaction de la part de l'UMP.

« Cécile Duflot, Ministre du Logement, a justifié sur les ondes d'Europe 1 le squat de bureaux vides. […] Ainsi, ce matin, une Ministre de la République approuve et justifie la violation d'un droit fondamental : celui de propriété. Madame Duflot milite pour le vol ! », estime par voie de communiqué Camille Bedin. Particulièrement acerbe, la secrétaire générale adjointe de l'UMP ajoute qu' « en niant ce principe fondamental, la Ministre des réquisitions se fait le porte-voix des pillards de tous genres ! Elle insulte ceux qui, par leur travail ou leur investissement, sont devenus propriétaires ».

Jugeant inapproprié le recours aux ordonnances dont il conteste le principe même, l'UMP a néanmoins fait part d'un « apriori favorable » en ce qui concerne les mesures présentées par le gouvernement (dont la transformation de bureaux vacants en logements d'habitation). Il ne s'agit toutefois pas là d'opposer une critique des dispositifs annoncés mais bien d'attaquer une ministre sur une opinion personnelle exprimée publiquement. Un positionnement qui, selon Camille Bedin, « ne répond en aucun cas au problème du Logement ». « En approuvant et encourageant ces méthodes, Madame Duflot préfère éviter soigneusement d'aborder les vrais sujets que sont la construction, le manque de foncier et l'accession à la propriété », précise-t-elle ainsi.

Vos réactions

Immobilier - Cécile duflot a-t-elle appelé au vol ?

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Cécile duflot a-t-elle appelé au vol ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page