Cécile Duflot place le foncier au coeur de sa politique du logement

11/07/2012 à 10:51 - Immobilier - Par - Réagir

Cécile Duflot place le foncier au coeur de sa politique
Cécile Duflot place le foncier au coeur de sa politique du logement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si l'objectif visé par François Hollande de construire 500.000 logements chaque année semble ambitieux, Cécile Duflot entend s'appuyer sur les terrains de l'Etat pour y parvenir. Ce mardi 10 juillet, la ministre de l'Egalité du Territoire et du Logement a ainsi annoncé devant le Sénat l'imminence d'une « mobilisation du foncier public sans précédent ».

En marge de la Conférence Sociale qui clôturait hier ses portes, Cécile Duflot passait sa première audition devant les sénateurs. Saluant l'adoption par ces derniers d'une proposition de loi visant à abroger la majoration de 30% des droits à construire, elle a annoncé vouloir remplacer ce dispositif « conçu à la va-vite » par une vaste libéralisation des terrains publics.

Au cours des mois à venir, le gouvernement mettra donc rapidement sur pieds sa politique de relance de la construction immobilière. Avant de pouvoir observer les quelques 500.000 logements sortir chaque année de terre, la ministre précise toutefois qu' « en premier lieu, il faut des terrains ». Des terrains évidemment publics « dont la mise à disposition sera facilitée et simplifiée, avec une forte décote pour la réalisation de logements sociaux ».

Cécile Duflot place donc les bailleurs sociaux au centre de l'action gouvernementale. Si ces derniers devront assurer l'édification de près de 150.000 logements annuels, la ministre précise que « leurs capacités de financement devront être mutualisées et les logements sociaux financés devront être majoritairement issus d'opérations neuves et adaptés aux besoins locaux ».

Le gouvernement n'oublie pas non plus les propriétaires de terrains constructibles privés pour lesquels « une fiscalité spécifique » sera mise en place et ce, afin d'éviter toute rétention foncière excessive. Enfin, s'agissant des particuliers souhaitant acquérir un bien immobilier neuf en vue de le louer, Cécile Duflot ne ferme pas la porte à un éventuel remplaçant de la loi Scellier. La ministre du Logement précise toutefois que si un nouveau dispositif d'aide à l'investissement locatif devait voir le jour, « des contreparties sociales et des contrôles devront (y) être adossés ».

Vos réactions

Immobilier - Cécile Duflot place le foncier au coeur de sa politique du logement

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Cécile Duflot place le foncier au coeur de sa politique du logement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page