Crédit immobilier : En attendant la baisse, la stabilisation des taux se confirme

02/12/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit immobilier : taux stables avant la baisse
Empruntis.com évoquait une nette baisse, l'Observatoire du Crédit une stabilisation. Deux interprétations qui confirment toutefois la tendance baissière adoptée par les taux de crédit immobilier.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A données similaires, interprétations différentes. Si le courtier en ligne Empruntis relevait dans son dernier baromètre un net repli des taux de prêt immobilier, hier l'Observatoire Crédit Logement / CSA évoquait plutôt, quant à lui, une stabilisation. Quoiqu'il en soit, les taux d'intérêt pratiqués par les établissements bancaires sur le crédit immobilier semblent bel et bien avoir tourné le dos aux courbes ascendantes.

Le courtier en ligne observait pour le mois de novembre 2008 un recul des taux ramenant ces derniers au niveau de ceux relevés pour le mois de septembre. Le courtier en ligne assurait alors que l'ensemble de ses partenaires financiers (banques et organismes prêteurs) avaient répercuté une baisse de l'ordre de 0,05 à 0,30% sur la quasi-totalité de leurs produits. Un repli qui, selon le courtier, établit désormais le taux d'un crédit immobilier sur 15 ans à 5,15% et celui pour un emprunt sur 20 ans à 5,25%. La constatation est la même du côté de l'Observatoire Crédit Logement / CSA qui annonçait hier dans un communiqué qu' « en novembre 2008, les taux des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis en moyenne à 5,15 %, 4,97 % pour l'accession dans le neuf et 5.18 % pour l'accession dans l'ancien ».

« Alors qu'entre mai et octobre, les taux des crédits avaient repris 50 points de base, ils sont restés stables en novembre », précise le communiqué. Une stabilisation que l'Observatoire explique notamment par l'attitude de banques adoptant pour ce mois de novembre une politique de taux inchangés et ce, « en dépit de leurs difficultés de financement et de refinancement et de leurs contraintes de reconstitution des fonds propres ».

Concernant la durée moyenne des crédits immobiliers contractés, elle marque également le pas en proposant des emprunts plus courts de près de 6 mois par rapport à 2007. Pour un investissement immobilier dans le neuf, la durée du crédit s'établit à 243 mois (un peu plus de 20 ans) alors qu'elle n'est que de 237 mois (moins de 20 ans) pour un prêt immobilier destiné à l'achat d'un logement ancien. Tous prêts confondus (achat neuf, ancien, travaux et investissements locatifs), cette durée moyenne se porte à 220 mois (221 mois en octobre 2008).

L'observatoire relève également la corrélation entre la baisse des prix de l'immobilier ancien enregistré cette année et le recul du coût moyen du prêt immobilier : -2,2% depuis janvier 2008 alors qu'il n'avait cessé de croître ces dernières années, parallèlement aux prix affichés par l'immobilier ancien (+12% en 2005, +8,4% en 2006 et +4,3% l'année dernière).

L'optimisme est donc de rigueur dans ce dernier communiqué, d'autant plus que l'assurance d'une imminente baisse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) laisse présager des éventuelles réductions de taux pour les premiers mois de l'année 2009. « Les baisses des taux de refinancement de la BCE qui sont attendues devraient enclencher un mouvement de repli des taux des crédits immobiliers aux particuliers dans les prochains mois », ajoute l'Observatoire.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : En attendant la baisse, la stabilisation des taux se confirme

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : En attendant la baisse, la stabilisation des taux se confirme

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page