Crédit immobilier : la FNAIM soutien Sarkozy et demande une baisse des taux

01/12/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit : la FNAIM demande une baisse des taux
Dans un communiqué publié ce lundi 1er décembre, la FNAIM indique son soutien au plan de relance de l'immobilier présenté par le Chef de l'Etat et, dans le même temps, réclame une baisse des taux auprès de la BCE.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Afin de relancer l'économie européenne et le secteur de l'immobilier en particulier, la BCE (Banque centrale européenne) devrait donc dès ce jeudi 4 décembre annoncer une nouvelle baisse de ses taux directeurs. Une baisse demandée mercredi dernier par la ministre de l'Economie Christine Lagarde mais également réclamée par la FNAIM dans un communiqué daté de ce jour.

La Fédération nationale des agents immobiliers juge ainsi bien trop importants les taux de prêt immobilier actuellement pratiqués par les banques. Des taux interdisant à « près de 20% des ménages de l'accès au crédit. Il est urgent que les prêteurs répercutent dans leurs tarifs les deux baisses successives du taux directeur de la BCE, il faudrait même que la Banque Centrale Européenne corrige son taux de façon plus drastique ». Car si la prochaine baisse pratiquée jeudi par la BCE ne fait aujourd'hui plus de doute, il s'agit désormais de savoir si celle-ci sera de 0,5 ou 0,75%.

Jamais dans son histoire la Banque centrale européenne n'aura osé franchir le seuil des 0,5% quant à un éventuel recul de ses taux directeurs (taux influant directement sur les taux du prêt immobilier). Aujourd'hui toutefois, la situation semble exceptionnelle et pourrait bien voir se dessiner une action « exceptionnelle ». C'est en tout cas ce que semble indiquer Holger Schmieding, de la Bank of America : « nous ne voyons aucun argument convaincant contre une baisse d'au moins 75 points de basse jeudi prochain ». Un repli de 0,75% n'est pourtant pas acquis et bon nombre d'observateurs tablent sur une baisse « modérée » de 0,5% permettant ainsi à la BCE de conserver une certaine marge de manoeuvre pour d'éventuelles remaniements ultérieurs. Quoiqu'il en soit, ces derniers estiment aussi que les premiers mois de l'année 2009 verront ces mêmes taux directeurs reculer entre 1,5 et 2%.

Si dans son communiqué, la FNAIM appelle donc Jean-Claude Trichet (le président de la BCE) à faire un geste pour le crédit immobilier et par conséquent le marché immobilier dans son ensemble, elle évoque également la politique de soutien au logement présentée vendredi dernier par Nicolas Sarkozy. Après s'être tant et plus alarmée du retournement du marché immobilier, la FNAIM estime aujourd'hui « souhaitable » la baisse des prix de l'immobilier et salue ostensiblement le discours du Chef de l'Etat. « Les difficultés liées aux subprimes (crédit immobilier à risque américain) et à ses conséquences sur les banques et sur l'économie générale ont fini par faire oublier que notre pays était depuis plusieurs années dans une situation d'insuffisance de l'offre de logements, tant en matière d'accession à la propriété qu'en ce qui concerne le locatif privé ou le locatif public. Pour ne pas compromettre les années à venir, il importe de relancer dans les meilleurs délais l'activité du secteur, c'est-à-dire les mises en chantier de logements neufs et la vigueur du marché de la revente. Il importe aussi de sauvegarder l'appareil de production, c'est-à-dire de préserver la santé des entreprises de promotion et des agences immobilières pour que le secteur puisse redémarrer rapidement lorsque les conditions économiques seront redevenues favorables », souligne la FNAIM dans son communiqué.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la FNAIM soutien Sarkozy et demande une baisse des taux

Noter cet article :

1 2

Par Paflechien -

Défendez mon beefsteak ! Défendez mon beefsteak !

Lire la suite

Par desjardins -

Et puis quoi encore? La FNAIM n'a plus d'argent avec 140% d'augmentation des prix en 5 ans?

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la FNAIM soutien Sarkozy et demande une baisse des taux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page