Crédit immobilier : les banques se renflouent avant une prochaine baisse des taux

09/01/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Crédit : se renflouer avant de baisser les taux
Si les taux de crédit viennent de repasser sous la barre des 5%, les banques cherchent désormais à reconstituer leurs marges avant d'appliquer de nouvelles baisses.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le 5 janvier dernier, une note de l'Observatoire Crédit / CSA faisait état d'une baisse notable des taux de crédit immobilier entamée dès le mois de décembre 2008. Pour un prêt immobilier sur 20 ans, le taux moyen serait passé de 5,15% en novembre à 5,01% un mois plus tard. Le courtier en ligne Empruntis.com pointe du doigt l'accentuation de ce repli en établissant, dans son dernier baromètre daté de ce jeudi 8 janvier, ce même taux moyen à 4,95%.

« Conformément à nos prévisions, les taux d'intérêt destinés aux particuliers ont baissé de manière notable depuis quelques semaines, enregistrant des baisses de l'ordre de 0,45% entre début novembre et janvier 2009 », déclare le courtier. Des taux immobiliers repassant sous la barre psychologique des 5% et s'établissant désormais à un niveau comparable à celui affiché en juin 2008. Pour la responsable communication la baisse des taux de crédit immobilier ainsi amorcée devrait même prendre de l'ampleur dès les prochaines semaines : « les taux des prêts immobiliers à 20 ans pourraient revenir à 4,60% ou à 4,50% dès mars 2009 », période sonnant le départ du « traditionnel temps fort de l'année en matière de prêts à l'habitat ».

Le recul des taux d'emprunt représente évidemment la conséquence de l'action menée par la Banque centrale européenne (BCE) qui, depuis octobre dernier, a abaissé par deux fois son taux directeur pour le placer à 2,50%. Les banques pouvant alors se refinancer à moindre coût n'ont toutefois pas immédiatement joué le jeu de la relance comme l'explique, Geoffroy Bragadir : « on constate que les différentes baisses dont elles ont pu bénéficier ne se sont pas répercutées intégralement sur les taux des crédits aux particuliers, les banques ont également profité de cette aubaine pour reconstituer leurs marges ».

Des banques qui reconstituent leurs marges afin d'engranger des bénéfices qu'en ces temps de crise elles ne font plus ailleurs, des banques qui n'appliquent qu'en partie la baisse des taux, mais également des banques qui prêtent moins. C'est dans ce décor austère que, malgré le recul constaté des taux d'intérêts, les emprunteurs sont aujourd'hui contraints d'évoluer. A la même période l'année dernier, un dossier de prêt sur dix se voyait opposer un refus de la part des banques, désormais les établissements prêteurs rejettent près de six dossiers sur dix. Mais cette situation ne semble pas devoir décourager les emprunteurs, le courtier avouant ainsi recevoir quelques 500.000 demandes de crédit immobilier par an.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : les banques se renflouent avant une prochaine baisse des taux

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : les banques se renflouent avant une prochaine baisse des taux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page