La déduction des intérêts du crédit immobilier vit ses derniers instants

29/06/2010 à 11:36 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Déduction des intérêts du crédit immobilier : la fin
La déduction des intérêts du crédit immobilier vit ses derniers instants

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La déduction d'impôt des intérêts du crédit immobilier semble bel et bien vivre ses derniers instants. Principale mesure de la loi TEPA instaurée en 2007 par Nicolas Sarkozy (Loi en faveur du Travail, de l'emploi et du pouvoir d'achat), le dispositif fera selon toute vraisemblance les frais de la politique d'économie budgétaire engagée depuis peu par l'Etat.

Face à un déficit croissant, l'Etat entend bien redresser la barre en s'attaquant notamment aux innombrables niches fiscales (voir notre article : le coup de rabot de François Fillon). 13ème plus grosse niche avec un coût pour l'Etat évalué à 1,15 milliards d'euros en 2009, la déduction des intérêts du crédit immobilier représente également l'une des 5 principales aides à l'accession à la propriété (aux côtés du Plan épargne logement, du Prêt à taux zéro, de l'APL et du Pass foncier). Or, Benoist Apparu, secrétaire d'Etat au Logement, a d'ores et déjà manifesté son intention de recentrer de manière raisonnée ces dispositifs et d'en réduire notablement le nombre (passant alors de 5 à 3).

Dans un tel contexte, il ne fait maintenant plus de doute que le crédit d'impôt des intérêts d'emprunt immobilier se rapproche progressivement mais inéluctablement d'une fin jugée improbable il y a encore quelques mois. Dans son édition d'aujourd'hui le quotidien Le Parisien relaie ainsi l'opinion d'une source proche du dossier : « Nicolas Sarkozy va rendre les derniers arbitrages dans les jours qui viennent. Il est sûr qu'il n'est pas favorable à la suppression d'une des promesses-clés de sa campagne présidentielle. Mais les contraintes budgétaires vont peut-être l'y obliger ».

L'intérêt réel de la déduction des intérêts du prêt immobilier en tant qu'aide à l'achat immobilier semble désormais être remis en cause par le secrétaire d'Etat au Logement lui-même, ce dernier jugeant en effet que « cette déduction fiscale favorise le pouvoir d'achat mais pas l'accession à la propriété ». Le dispositif devrait donc prochainement disparaître « au profit d'un élargissement du prêt à taux zéro ».

Vos réactions

Crédit immobilier - La déduction des intérêts du crédit immobilier vit ses derniers instants

Noter cet article :

3 2

Par Bioman -

Super : l'une des seules promesses factuelle et effectivement tenue n'aura même pas duré le quinquennat !!

Lire la suite

Par Immolance -

Ce qu'il faut voir maintenant, c'est dans quelle mesure va-t-on pouvoir parler de l'élargissement du prêt à taux zéro ? Qu'est-ce qui va changer sur le sujet ?
Ce qui est certain, c'est que le coût pour l'état sera nécessairement inférieur à celui de la déduction des intérêts des crédits immobiliers.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - La déduction des intérêts du crédit immobilier vit ses derniers instants

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page