Immobilier : un blocage des loyers pour la rentrée

04/06/2012 à 08:49 - Immobilier - Par - Réagir

Des loyers bloqués dès la rentrée
Immobilier : un blocage des loyers pour la rentrée

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les propriétaires bailleurs devront faire contre mauvaise fortune bon coeur, la ministre du Logement, Cécile Duflot, vient en effet d'annoncer sa volonté d'instaurer un blocage des loyers à la relocation. Une mesure qui, en ces temps de crise immobilière, vise à endiguer la progression inexorable des loyers et qui devrait entrer en vigueur dès la rentrée prochaine.

Si bon nombre de propriétaires bailleurs n'auront sans doute aucune difficulté à trouver un locataire, ils devront toutefois bientôt faire une croix sur une éventuelle revalorisation de leur loyer. Dans un entretien accordé au journal Libération (en date de ce lundi 4 juin 2012), Cécile Duflot, la ministre du Logement, fait en effet part de son intention d'empêcher toute nouvelle hausse de loyer qui aurait pu être appliquée lors d'un changement de locataire. Il s'agit selon elle « d'une disposition d'urgence pour répondre à la crise du logement qui pèse sur les ménages » mais aussi et surtout du premier pas vers l'encadrement des loyers souhaité par François Hollande et programmé pour l'année 2013.

Un décret sera proposé en ce sens dès la fin du mois de juin et pourrait, s'il venait à être validé, entrer en application dès le mois de septembre 2012. « A l'inverse d'autres pays européens où les loyers sont régulés, on est en France dans une situation intenable, où il est devenu impossible de se loger pour les jeunes et pour beaucoup de ménages, qui doivent fuir Paris et les grandes agglomérations », s'est ainsi justifiée Cécile Duflot.

Jusqu'à présent, si un propriétaire louant un bien immobilier ne pouvait, en cours de location, appliquer que de faibles hausses de loyer (en proportion de l'IRL, l'indice de référence des loyers), il était en revanche libre de le revaloriser de façon bien plus conséquente lors d'un changement d'occupant. Le décret interdira, au moins temporairement, cette pratique afin que tout nouveau locataire puisse être soumis à un niveau de loyer similaire à celui de son prédécesseur. A noter que la mesure ne s'appliquera pas uniformément à l'ensemble du territoire et devrait prendre en considération les disparités régionales des marchés locatifs.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : un blocage des loyers pour la rentrée

Noter cet article :

Par pierre henri -

Nous souhaitons que cette mesure arrive à son terme, car elle participera à la baisse tant attendue des prix.
Seule cette baisse des prix immobiliers favorisera le commerce.

Lire la suite

Par tos -

Tout est la pour décourager l'investissement locatif

Après la hausse des impots fonciers, l'explosion de la CSG, les charges de syndic qui n'en finissent pas d'augmenter avec des mises aux normes débiles d'ascenseur, les diagnostics couteux, les obligations de ravalement qui coutent un bras
Il ne manquait plus que le blocage des loyers pour finir de décourager les bailleurs, et je ne parle pas des mauvais payeurs ...
A-t-on pris en comte le rendement locatif qui fond car le prix de l'immobilier a augemnté infiniement plus vite que les loyers ?
Il n'y aura bientot plus de logement à louer et tout le monde sera content. Une France de propriétaire ?

Lire la suite

Par Loazen -

Cette décision vise malheureusement à décourager les propriétaires bailleurs une nouvelle fois. On a l'impression de se retrouver dans un régime communiste !

L’interventionnisme de l'état à outrance n'est pas une bonne chose pour que la France se relève de la crise et pour encourager les investissements.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : un blocage des loyers pour la rentrée

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page