Faillites, baisse des prix, chute des vente, fin de semaine noire pour l'immobilier

29/05/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Fin de semaine noire pour l'immobilier
Faillites, baisse des prix, chute des vente, fin de semaine noire pour l'immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Journée noire pour le petit monde de l'immobilier, ce jeudi 28 mai a sans conteste été le point d'orgue d'une fin de semaine éprouvante pour ce secteur d'activité.

Effondrement des transactions en Ile-de-France (région jusqu'ici pourtant relativement épargnée par la crise), chute du nombre de permis de construire, recul des ventes de l'immobilier neuf, baisse des prix des logements anciens et pour finir dépôts de bilan en série, voilà quelques unes des informations qui ont émaillé cette fin de semaine.

Ces derniers jours, le marché immobilier français est donc tombé de Charybde en Scylla au grès des diverses publications et autres notes de conjoncture. Les notaires d'Ile-de-France ont ouvert le bal des mauvaises nouvelles, mercredi après-midi, en annonçant pour leur région un recul record du nombre de transactions enregistrées sur le 1er trimestre 2009 (-42%), avant d'être rejoints par le ministère de l'Ecologie dont l'étude statistique révélait jeudi matin une baisse des ventes de logements neufs (de -5% par rapport au début 2008) couplée à un important repli des dépôts de permis de construire (-26,1%).

Jamais deux sans trois, après les publications des notaires et du ministère de l'Ecologie, l'Indice Notaires / Insee venait confirmer hier après-midi le mauvais état de santé du marché en observant sur l'ensemble du territoire une baisse des prix des logements anciens de 3,3% pour le 1er trimestre 2009. S'il s'agissait là de chiffres provisoires, dans le détail le recul constaté des prix s'établissait à -3,2% pour les appartements et -3,4% pour les maisons. En variation annuelle, la baisse des prix se porte à -6,6% (-5,1% pour les appartements, -8,0% pour les maisons).

Enfin, concluant une fin de semaine éprouvante pour le marché immobilier, l'Insee rendait également public ses statistiques concernant les défaillances d'entreprises sur l'ensemble de l'année 2008. Un nombre de défaillances d'entreprises qui, en pleine crise économique, a enregistré une progression de 13,1% par rapport à 2007. Sans surprise, la construction et l'immobilier apparaissent comme les secteurs d'activité les plus fortement mis à mal. Avec 49.084 faillites prononcées en 2008, les entreprises du bâtiment défaillantes progressent de 16%, bien loin toutefois des agences immobilières dont les dépôts de bilan se sont envolés de +41,2%.

Vos réactions

Immobilier - Faillites, baisse des prix, chute des vente, fin de semaine noire pour l'immobilier

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Faillites, baisse des prix, chute des vente, fin de semaine noire pour l'immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page