Le Crédit Foncier anticipe une baisse des prix sur fond de marché frileux

26/03/2012 à 10:39 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : baisse des prix et frilosité pour 2012
Le Crédit Foncier anticipe une baisse des prix sur fond de marché frileux

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Pour le Crédit Foncier, l'année 2012 pourrait bien être marquée par une baisse des prix de l'immobilier de l'ordre de 5 à 10% assortie toutefois d'une activité en demi-teinte du marché.

Dans son étude annuelle dévoilée ce vendredi 23 mars, le Crédit Foncier déclare s'attendre à une baisse significative des prix de l'immobilier ancien. Impacté par une progression des taux de crédit immobilier que le groupe établi entre 30 et 40 points de base, le prix moyen des logements pourrait en effet accuser un recul de l'ordre de -5 à -10%.

Le groupe souligne toutefois que si une baisse des prix est à prévoir dans bon nombre de secteurs géographiques, les zones les plus tendues où la demande en logement reste encore élevée (Paris, bassin méditerranéen, etc.) devraient quant à elles enregistrer, non pas une baisse de prix, mais plutôt une certaine stabilisation.

Réaction mécanique à une probable hausse des taux de prêt immobilier, cette baisse de prix aura certes de quoi réjouir les acquéreurs potentiels mais ne devrait que très modérément influer sur leur capacité d'achat. Le Crédit foncier constate en effet que le récent positionnement du prêt à taux zéro Plus, désormais exclusivement axé autour de l'immobilier neuf, réduit de façon conséquente la solvabilité des ménages tentés par une acquisition dans l'ancien.

Entre tensions économiques, taux de chômage grandissant et dispositif de financement restreint, le groupe bancaire s'attend donc à ce que le marché de l'immobilier soit « attentiste, voire frileux cette année ».

Illustrant cet horizon en demi-teinte qui se profile pour l'immobilier, le Crédit Foncier prévoit notamment un volume de transactions s'établissant à 660.000 unités (soit un recul des ventes de logements anciens de 13,5%). Quant au secteur de la construction, déjà mal en point, ce dernier pourrait alors accuser une baisse d'activité de l'ordre de 6% et ne comptabiliser ainsi, à l'issue de l'exercice 2012, que 378.000 mises en chantier.

Source :

Consulter toutes les actualités

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !


Envie d'en discuter ?

On en parle dans le forum : Forum immobilier


Flux RSS

Tout l'immobilier en temps réel. Inscrivez-vous !

Vos réactions

Immobilier - Le Crédit Foncier anticipe une baisse des prix sur fond de marché frileux

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le Crédit Foncier anticipe une baisse des prix sur fond de marché frileux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Partagez
cette
page