Immobilier : la maison à 15 euros en perte de vitesse, celle à 34 euros voit le jour

18/08/2009 à 16:07 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : la valse des maisons pas chères
Immobilier : la maison à 15 euros en perte de vitesse, celle à 34 euros voit le jour

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Malmenée par la crise immobilière, la maison à 15 euros lancée par Christine Boutin n'a vraisemblablement pas le vent en poupe. C'est en tout cas le constat dressé aujourd'hui par une porte-parole de son successeur, Benoist Apparu, actuel secrétaire d'Etat au Logement et à l'Urbanisme.

Si le dispositif a été annoncé le 21 février 2008, les premières maisons à 15 euros par jour n'ont réellement vu le jour qu'en toute fin d'année dernière. Outre les biens immobiliers aujourd'hui achevés, quelques 5.000 dossiers sont pour l'heure en cours de traitement. Un nombre bien en deçà des espérances affichées il y a un peu plus d'un an. « Les objectifs n'ont pas été atteints à cause de cette crise qui touche en premier lieu le milieu du bâtiment », concède le Secrétariat d'Etat au Logement.

Les équipes de Benoist Apparu devraient prochainement instaurer une nouvelle mouture du dispositif de la maison à 15 euros. « La deuxième version est plus simple juridiquement et va permettre de faire sortir de terre plus rapidement ces projets », précise le Secrétariat qui entend également l'étendre aux appartements. De quoi redonner un peu d'élan à une mesure en perte de vitesse.

Si une maison à 15 euros par jour, soit 450 euros par mois, vous apparaît encore trop chère, une famille de l'Aisne vous propose d'acquérir sa maison pour la modique somme de 34 euros. Aucun piège là-dessous, il vous en coutera bel et bien seulement 34 euros ainsi que la rédaction d'une lettre de motivation pour devenir propriétaire de cette « belle maison de caractère, rénovée, au charme ancien, quatre grandes chambres parquetées, grenier de 80 m², terrasse... [et de son]Terrain de 1 500 m², plusieurs dépendances, dont l'une de 300 m², grange de 200 m² ».

Lassée par le manque de résultat des circuits de vente traditionnels, la famille a posté son annonce immobilière sur le tout récent site internet Deedooz.com. Plus que des ventes d'un nouveau genre, le site internet organise de véritables concours auxquels les particuliers attirés par les produits présentés sont appelés à participer. Des concours qui ne laissent toutefois rien au hasard (de façon à légaliser la vente) puisque si les éventuels acheteurs doivent s'acquitter d'un billet de 34 euros, c'est la qualité de leur lettre de motivation qui déterminera si oui ou non ils remporteront le lot. Un nombre minimum de participants est également fixé par le vendeur. Dans le cas présent, 10.000 billets devront avoir été vendus avant que 5 huissiers choisissent la meilleure lettre de motivation. A 34 euros pièce, la maison devrait donc rapporter à ses propriétaires quelques 340.000 euros...

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : la maison à 15 euros en perte de vitesse, celle à 34 euros voit le jour

Noter cet article :

1 1

Par paques45 -

vivre chez soi a petit prix es ce un reve axcessible?

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : la maison à 15 euros en perte de vitesse, celle à 34 euros voit le jour

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page