Immobilier : le neuf attire les jeunes primo-accédants

22/07/2014 à 15:32 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : le neuf attire les jeunes primo-accédants
Immobilier : le neuf attire les jeunes primo-accédants

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Empêtré dans une crise alimentée notamment par un attentisme manifesté non seulement par les candidats à l'achat mais également par les promoteurs, le marché immobilier du neuf pourrait bien connaître un regain d'activité sous l'impulsion de mesures gouvernementales annoncées le mois dernier. Dans ce contexte et à l'occasion de la publication de son Observatoire du Moral Immobilier, Logic Immo dresse le portrait de ces français tentés par l'acquisition d'un logement neuf.

Immobilier : relancer le marché du neuf

Dans le cadre d'un vaste plan de relance de la construction, le gouvernement dévoilait fin juin toute une série de mesures dont les plus médiatiques sont la réforme du prêt à taux zéro ou encore l'allègement des normes de construction. Destinées à redresser un secteur de l'immobilier en berne ces dispositions devraient, selon les plus optimistes, dynamiser les intentions d'achat de logements neufs. Une étude publiée cette semaine tente de déterminer quels sont les français qui pourraient dès lors renouer avec l'achat d'un bien immobilier neuf.

Logements neufs : le profil des candidats à l'achat

Si l'on en croit les auteurs de l'étude, 56% des français envisageant l'acquisition d'un logement neuf ont moins de 35 ans. Ce secteur de l'immobilier fait donc la part belle aux jeunes mais également aux primo-accédants qui représentent plus d'un candidat à l'achat sur deux (55%). Le neuf reste toutefois un marché relativement restreint, ne représentant en avril 2014 que 13% de l'ensemble des intentions d'achat.

S'offrir une résidence principale et ainsi s'affranchir de l'acquittement d'un loyer reste la motivation principale de 86% des candidats dans le neuf. L'investissement locatif attire pour sa part 10% des acheteurs. En matière de budget, 65% des ménages déclarent allouer pour la réalisation de leur projet une somme oscillant entre 100.000 et 299.000 euros.

Le crédit immobilier, pilier de la relance du marché

Si 6 acheteurs potentiels sur 10 estiment que la période est particulièrement propice à l'investissement immobilier, ils sont en revanche près de 50% a faire part de leurs doutes quant à l'obtention d'un emprunt immobilier. A ce sujet, Cyril Janin, Directeur Général de Logic Immo note que "la concrétisation d'un projet immobilier ne saurait se faire sans l'aval des partenaires bancaires pour le financer. La relance des acquisitions dans le neuf, tout comme dans l'ancien, reste tributaire d'une plus grande souplesse dans l'attribution des crédits. Les pistes évoquées, et notamment, le prêt à taux zéro élargi devraient participer à la redynamisation du secteur".

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page