Immobilier : le neuf ne fait plus recette

31/08/2011 à 09:13 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : le neuf ne fait plus recette
Immobilier : le neuf ne fait plus recette

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Déjà important au 1er trimestre, le recul des ventes de logements neufs s'est une nouvelle fois accéléré au cours du second trimestre 2011. Alimentés par des prix orientés à la hausse, les mauvais chiffres de ce secteur de l'immobilier semblent également devoir pâtir des désillusions liées aux dispositifs Scellier et PTZ Plus.

Les professionnels de l'immobilier neuf pensaient avoir touché le fond au 1er trimestre 2011 en enregistrant un volume de ventes en baisse de 17% par rapport au 1er trimestre de l'année précédente mais les chiffres dévoilés ce mardi 30 août par le ministère de l'Ecologie ont de quoi réduire encore un peu plus leurs espoirs de reprise. Par rapport à un début 2010 relativement actif, le nombre de logements neufs vendus au cours du second trimestre 2011 enregistre une régression de l'ordre de 22,6%. Dans le détail, les ventes d'appartements affichent une baisse de 21,8% alors que celles de maisons ont chuté de 28,5%.

Si la tendance haussière affichée par les prix (+7,7% sur un an à 3820 euros du mètre carré) explique en grande partie le repli des ventes rendu public par le ministère de l'Ecologie, du Développement Durable et du Logement, celui-ci pâtit également des réajustements apportés à certains dispositifs d'incitation à l'achat. Jusqu'alors considéré comme l'un des principaux moteurs de l'investissement dans le neuf, le dispositif de défiscalisation Scellier passablement « raboté » par le gouvernement (passant d'un taux de réduction d'impôt de 25% en 2010 à 22% en 2011) a quelque peu perdu de son influence bénéfique.

Autre dispositif mis en cause, le récent PTZ Plus serait ainsi loin de combler les attentes des professionnels du secteur. Pour l'économiste Michel Mouillart, « la déception enregistrée par les promoteurs concernant le prêt à taux zéro qui a plus favorisé les achats dans l'ancien » semble avoir joué un rôle notable dans les mauvais chiffres annoncés ce mardi. Si le gouvernement estime que plus de 350.000 logements seront acquis cette année grâce au PTZ Plus, la Fédération nationale des agents immobiliers (FNAIM) avoue elle-même que près de 280.000 concerneront des biens immobiliers anciens.

Si 2007 avait été une année faste avec près de 127.000 logements neufs vendus, Michel Mouillart estime que ce volume de vente ne devrait cette année pas excéder les 95.000 unités.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : le neuf ne fait plus recette

Noter cet article :

3 1

Par Dédé73 -

Le marché a des logiques qu'il faut comprendre et respecter

Il est logique que les ventes reculent en volume lorsque le pouvoir d'achat des clients stagne et que les prix de vente sont à la hausse.
D'autre part, les prix des biens "Scellier" sont toujours majorés du maximum possible de défiscalisation, ce qui est loin d'être le cas des acquéreurs potentiels. Un retour à des prix plus raisonnables est une des conditions fondamentales d'une reprise des ventes.
Un peu de bon sens de temps en temps c'est aussi un peu de rigueur intellectuelle ?!

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : le neuf ne fait plus recette

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page