Immobilier : les loyers baissent de partout

21/08/2015 à 15:44 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : les loyers baissent de partout
Immobilier : les loyers baissent de partout

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'approche de la rentrée, le site Location-etudiant.fr s'est penché sur les loyers pratiqués au sein des grandes villes françaises et a ainsi pu constater la prédominance d'une baisse des tarifs.

La baisse des loyers fait sa rentrée universitaire

Il y a quelques jours, l'Unef publiait une enquête sur le coût de la vie des étudiants et pointait du doigt la part extrêmement importante du logement dans le budget de ces derniers. C'est aujourd'hui au tour du site location-etudiant de s'intéresser au logement de nos chères têtes blondes, passant en revue le niveau de loyers des 35 principales villes universitaires (19 en province et 16 en région parisienne). Une étude qui devrait ravir les candidats à la location puisque, « si la rentrée 2014 fût marquée par une baisse généralisée des prix des loyers dans la majorité des grandes villes françaises, 2015 confirme cette tendance ».

En province les loyers oscillent entre stabilité et repli

Dans le détail, le site note que sur la vingtaine de villes de province présentes dans son étude, pas moins de 13 affichent des niveaux de loyer stables voire à la baisse par rapport à l'année précédente. Les étudiants ne disposant pas du même budget que les actifs, l'étude se concentre essentiellement sur les petites surfaces. Des logements dont le loyer a parfois enregistré un repli significatif comme ce fut le cas au Havre (-5,01% pour un studio, -6,65% pour un 2 pièces), à Lille (-6,34% pour un 2 pièces) ou encore à Reims (-3,25%).

Cette orientation baissière est toutefois contrebalancée par quelques hausses, certes moins nombreuses mais d'une ampleur conséquente. Sur un an, les loyers progressent ainsi de 12,30% à Poitiers (pour les studios) et de 6,14% à Marseille (pour un 2 pièces). Si ces hausses ne suffisent pas à mettre à mal la tendance baissière actuellement observée, elles peuvent toutefois laisser planer le doute sur sa pérennité à long terme. « Les prix baissent incontestablement depuis un an en province mais pour combien de temps… », s'interroge ainsi Brice Boullet, président du site internet.

Ile-de-France : la hausse des loyers reste de mise

La situation est en revanche toute autre en région parisienne où les loyers des petites surfaces progressent dans bon nombre de villes observées, notamment en ce qui concerne les studios. Face à des prix parisiens certes orientés à la baisse (-1,36% pour un studio, -1,96% pour un 2 pièces) mais toujours extrêmement élevés, Brice Boullet constate que « de nombreux étudiants ont élargi leur périmètre de recherche aux villes de proche banlieue, ce qui explique un marché très soutenu ».

  • Guide immobilier - Estimez en ligne la valeur d'un appartement
  • Vos réactions

    commentaire(s)

    Consulter toutes les actualités

    Partagez
    cette
    page