Immobilier : les prix progressent entre particuliers

08/04/2014 à 11:57 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : les prix progressent entre particuliers
Immobilier : les prix progressent entre particuliers

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Alors que les candidats à l'achat immobilier attendent vraisemblablement une baisse plus substantielle des prix pour se décider à passer à l'acte (voir notre article), le dernier indice PAP pourrait bien leur donner quelques sueurs froides. Si l'on en croit le site, les prix entre particuliers se seraient en effet sensiblement relevés au cours du mois de mars dernier.

Légère hausse des prix entre particuliers

Signe annonciateur d'une remontée imminente ou simple pause passagère au sein d'un mouvement de repli de plus grande ampleur ? Si la seconde hypothèse apparaît des plus probables, les prix de l'immobilier entre particuliers semblent toutefois avoir stoppé leur déclin en ce mois de mars 2014. Selon l'indice établit chaque mois par le site PAP, les appartements se seraient ainsi revalorisés de 0,09% lors du dernier mois et les maisons de 0,23%. Dans le détail, PAP note que "sur les trois derniers mois, les appartements augmentent de 0,51 % et les maisons de 0,28 %. Sur 1 an, la hausse atteint 3,36 % pour les appartements, et 2,77 % pour les maisons".

Les prix s'élèvent mais la stabilité règne partout ailleurs

Passant en revue les quelques 10.742 transactions enregistrées par le groupe au sein des huit plus grandes agglomérations françaises (Paris, Marseille-Aix-en-Provence, Lyon, Lille, Nice, Toulouse, Bordeaux, Nantes), PAP souligne que si les prix de l'immobilier semblent avoir progressé en mars, il n'en va pas de même du taux de négociation qui s'établit comme le mois précédent à 4,75% pour les appartements et 5,31% pour les maisons. Quant aux délais de vente, ceux-ci font également preuve d'une relative stabilité en se maintenant à respectivement 8 et 12 semaines pour les appartements et les maisons.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page