Immobilier : les prix repartent à la hausse

28/05/2015 à 15:48 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : les prix repartent à la hausse
Immobilier : les prix repartent à la hausse

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si l'on en croit le dernier indice Notaires-Insee publié ce jeudi 28 mai, les prix de l'immobilier se sont affichés à la hausse au cours du premier trimestre 2015.

Taux, prix : la hausse gagne l'immobilier

Depuis peu, quelques grains de sable semblent s'être glissés dans les rouages jusqu'ici bien huilés d'un marché immobilier en phase de reconquête. Après avoir occupé le devant de la scène pendant près de deux ans, la baisse des taux de crédit semble ainsi devoir se tarir, ravivant par la même occasion la perspective d'une remontée à court terme. Face au spectre d'une hausse des taux, les candidats à l'achat pouvaient cependant encore compter sur la correction des prix de l'immobilier, tout au moins jusqu'à ce jeudi et la publication des derniers chiffres émanant des notaires. Communiqués par l'Insee, ceux-ci font en effet état d'une sensible progression des prix constatée sur les premiers mois de l'année.

Hausse surprise des prix au 1er trimestre 2015

Au cours du premier trimestre 2015, les prix de l'immobilier ancien auraient ainsi enregistré une hausse de +0,3% par rapport au trimestre précédent. Si ce rebond met ainsi fin à une série de plusieurs trimestres consécutifs de baisse des prix (-1,3% au quatrième trimestre 2014, -0,8% au troisième trimestre ou encore -0,2% au deuxième trimestre 2014), il n'est toutefois pas suffisant pour remettre en question une évolution annuelle encore nettement orientée à la baisse (-1,9%).

Les prix progressent plus vite en province

Dans le détail, les notaires viennent ici confirmer certaines publications récentes de professionnels mais observent néanmoins une évolution disparate des prix en fonction de la nature des biens concernés. La hausse constatée serait ainsi à mettre à l'actif des maisons dont le prix moyen se serait apprécié de +0,6% sur les trois premiers mois de l'année alors que celui des appartements aurait pour sa part cédé -0,2%. A noter que si l'Ile-de-France semble relativement épargnée par ce sursaut du marché (-0,4% en variation trimestrielle et -2,1% sur un an), il n'en va pas de même en province où la progression des prix se révèle passablement plus marquée (+0,6% par rapport au 4ème trimestre 2014).

Enfin, les notaires constatent qu' « après avoir baissé depuis juin 2014, le volume annuel de transactions se stabilise au premier trimestre 2015 » pour s'établir en mars à 698 000 unités.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page