Immobilier : les propriétaires sont de plus en plus nombreux

19/08/2013 à 10:30 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : les propriétaires gagnent du terrain
Immobilier : les propriétaires sont de plus en plus nombreux

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En 2007, Nicolas Sarkozy alors Président de la République rêvait d'une « France de propriétaires ». Six ans après, qu'en est-il réellement ? Le Commissariat général au développement durable nous livre aujourd'hui certains éléments de réponse en dévoilant il y a peu « l'Etat du logement en 2011 ».

Si l'étude réalisée par le Service de l'observation et des statistiques du Commissariat général au développement durable n'a été rendue publique qu'en juin 2013, les données transmises ici nous renseignent toutefois sur la situation du logement en France en 2011. On y apprend ainsi qu'avec 33,8 millions de logements recensés au 1er juillet 2011 le parc immobilier français a affiché une progression annuelle de 1 %. Dans le détail, si 83,5 % de ces logements sont détenus à titre de résidences principales, 9,4 % le seraient en tant que résidences secondaires et 7,2 % seraient vacants (soit plus de 2,4 millions de logements). En progression, le nombre de propriétaires l'est également. En effet, si l'on en croit l'étude, « en 2011, 58,1 % de l'ensemble des ménages sont propriétaires de leur résidence principale ». A titre de comparaison, cette proportion s'élevait à 54,9 % au début des année 90 et à un peu moins de 56 % il y a dix ans..

Sans surprise, en affichant une moyen de 59 ans et un revenu annuel avoisinant les 43.500 euros, les propriétaires s'avèrent donc plus âgés mais également plus « fortunés » que les ménages locataires. Une situation qui se traduit naturellement en terme de superficie puisque, comme le souligne l'étude, « les logements des propriétaires occupants sont par ailleurs de plus grande taille que la moyenne de l'ensemble du parc » (4 mètres carrés supplémentaires pour une maison – soit 106 m2 – et 11 mètres carrés de plus pour un appartement – soit 72 m2).

Autre enseignement livré par le Commissariat général au développement durable, « les propriétaires qui ont terminé de rembourser le crédit contracté pour l'achat de leur logement (non-accédants) sont de plus en plus nombreux ». 7 propriétaires sur 10 n'auraient ainsi plus à s'inquiéter du remboursement d'un éventuel prêt immobilier.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page