Immobilier : Nicolas Sarkozy en campagne pour la maison en bois

20/05/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : Sarkozy opte pour la maison en bois
Immobilier : Nicolas Sarkozy en campagne pour la maison en bois

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Entre séisme et tempête, relance de l'immobilier et sauvetage forestier, Nicolas Sarkozy avait fort à faire hier à Urmatt dans le Bas-Rhin. De grande ampleur, les mesures annoncées par le Président de la République font du bois, « cette gigantesque source de croissance durable », un nouvel aspect du soutien apporté par l'Etat au secteur de l'immobilier et de la construction.

Au séisme qui secoue depuis maintenant plusieurs mois l'activité immobilière, Nicolas Sarkozy répond par l'utilisation accrue et simplifiée du bois dans la construction. Si le bois est un matériau noble, relativement peu onéreux et facile à travailler, c'est sur son caractère isolant que le Chef de l'Etat établit sa mesure. La réalisation d'une isolation extérieure en bois de sa maison ne nécessitera en effet de la part du propriétaire aucun dépôt de permis de construire. Si elle ne génère pas de surface ou de volume habitable, la structure isolante ne sera soumise qu'à une simple déclaration préalable. Après l'prêt à taux zéro écologique ou encore l'éco-subvention, voilà donc de quoi ravir les partisans du développement durable dans l'immobilier.

Toujours dans cette ligne directrice, la part minimale de bois employé dans la construction de logements neufs sera, à compter de 2010, multipliée par 10. Enfin, le bois comme ressource énergétique devrait également être développé. Si le Grenelle de l'Environnement proposait de passer à 23% dès 2020 la part des énergies renouvelables dans notre consommation, Nicolas Sarkozy envisage quant à lui de placer le bois en bonne position parmi les différentes sources énergétiques (un tiers de ces 23% soit l'équivalent de 6 centrales nucléaires), notamment grâce à l'essor du chauffage au bois au sein des logements.

Outre la volonté de placer la France en tête de liste des pays européens en matière d'utilisation d'énergies renouvelables, Nicolas Sarkozy présentait également hier « un changement complet de la filière bois » afin de renverser un constat bien terne : « la balance extérieure de la France pour l'ensemble de la filière du bois et de l'ameublement affiche un solde négatif de 6 milliards d'euros en 2008 ».

Hasard du calendrier ou volonté politique délibérée, l'annonce de ces différentes mesures intervient au moment où le Gouvernement rend public les dispositifs mis en place pour venir en aide à une filière bois sinistrée en début d'année par la tempête Klaus. Une aide déjà grandement critiquée et jugée insuffisante par les sylviculteurs. Alors qu'ils attendaient quelques 800 millions d'euros de prêts bonifiés, seuls 600 millions leur seront alloués. En outre, loin de sa promesse de garantir 80% de ces prêts, l'Etat ébranle bien des initiatives des sylviculteurs en n'en garantissant finalement que 50%.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : Nicolas Sarkozy en campagne pour la maison en bois

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : Nicolas Sarkozy en campagne pour la maison en bois

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page