L'immobilier commercial dessine les contours d'une nouvelle crise mondiale

29/06/2010 à 10:02 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : une nouvelle crise mondiale se dessine
L'immobilier commercial dessine les contours d'une nouvelle crise mondiale

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Face à la crise financière qui a secoué le monde en 2008, les gouvernements auraient-ils soigné le mal par le mal ? C'est en substance ce que pense la Banque des règlements internationaux (BRI) qui fait état dans son rapport annuel d'un véritable risque de « rechute » de l'économie. En cause cette fois-ci, non pas les subprimes mais plutôt la mauvaise santé de l'immobilier commercial.

Il y a quatre ans, la Banque des règlements internationaux tirait la sonnette d'alarme sur une probable crise financière dans l'indifférence la plus totale. Aujourd'hui, la « banque centrale des banques centrales », plus ancienne institution financière internationale, tente de nouveau d'alerter l'opinion sur la possible résurgence d'une crise économique.

En 2007, les subprimes, ces prêts immobiliers à risque américains, ont gangréné les caisses des banques au point de provoquer un trouble mondial sans précédent que seul l'établissement de plans de soutien exceptionnels et une politique monétaire adaptée ont su apaiser. Si à l'époque ces solutions apparaissaient s'imposer d'elles mêmes, la BRI semble toutefois aujourd'hui s'en inquiéter. « Les programmes de soutien aux marchés et aux établissements ont créé une dépendance dont le système financier risque d'avoir des difficultés à s'affranchir », indique-t-elle dans un rapport présenté ce lundi 28 juin après la tenue de son assemblée annuelle. « Conjugués aux vulnérabilités qui subsistent dans le système financier, les effets secondaires de soins intensifs appliqués sur une période aussi longue ne sont pas sans créer des risques de rechute ».

Si le risque de « rechute » est donc selon elle bien réel, la Banque des règlements internationaux estime que l'immobilier commercial défaillant aux Etats-Unis pourrait cette fois-ci constituer l'élément déclencheur. « On peut s'attendre à ce que l'exposition à l'immobilier commercial entraîne de nouvelles pertes », s'inquiète la BRI avant de préciser que ce marché immobilier américain « a perdu plus d'un tiers de sa valeur par rapport à son pic et le taux d'impayés sur les prêts immobiliers commerciaux a dépassé 8%, soit le double par rapport à fin 2008 ».

Afin d'endiguer un possible sursaut de crise, la BRI estime que les banques, jusque là réticentes face aux futures réformes visant pourtant à « renforcer leur résistance », doivent appliquer une politique raisonnée concernant la gestion des risques et la préservation des capitaux. Pour l'institution, une prochaine hausse des taux directeurs des banques centrales serait également plus que souhaitable. Servant d'étalon aux taux appliqués par les banques (notamment aux taux de crédit immobilier), ces taux directeurs aujourd'hui maintenus à des niveaux extrêmement bas « altèrent les décisions d'investissement, retardent la comptabilisation des pertes, accentuent la prise de risque et encouragent l'endettement ».

Vos réactions

Immobilier - L'immobilier commercial dessine les contours d'une nouvelle crise mondiale

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'immobilier commercial dessine les contours d'une nouvelle crise mondiale

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page