Crédit immobilier : le baromètre de l'ANIL confirme la baisse des taux

21/08/2009 à 10:23 - Crédit immobilier - Par - Réagir

L'ANIL publie son baromètre du crédit immobilier
Crédit immobilier : le baromètre de l'ANIL confirme la baisse des taux

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En regroupant les informations collectées auprès de neuf banques et organismes de crédit, l'Agence nationale d'information au logement vient de dresser son propre baromètre des taux de crédit immobilier pour le 3ème trimestre 2009. Un baromètre qui confirme la légère baisse déjà observée par le courtier en ligne Empruntis.

Crédit Foncier, Banque Postale, Crédit immobilier de France, Cetelem, Caisse d'Epargne, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, BNP Paribas et Le Crédit Lyonnais, tous ont donc joué le jeu en fournissant à l'ANIL les données nécessaires à l'élaboration de son baromètre du crédit immobilier. Considérant un emprunt sur 15 ans hors assurance, si taux fixes comme taux variables semblent dans l'ensemble afficher une légère baisse (confinant parfois à une quasi-stabilité), c'est auprès de la Banque Postale que les emprunteurs disposant des meilleurs dossiers peuvent espérer bénéficier pour leur prêt immobilier du taux fixe le plus bas. Seul cet établissement applique ainsi un taux en-deçà des 4,00%.

Si les autres établissements bancaires cantonnent leurs taux au-delà des 4%, les disparités apparaissent toutefois d'importance : le Crédit Agricole affiche pour les bons dossiers un taux avoisinant les 4,05% alors que le Crédit Immobilier de France fixe le sien autour des 4,65%. Pour un dossier de moindre qualité, il n'est pas rare de se voir proposer un taux de prêt immobilier légèrement supérieur à 5%.

« La baisse concerne tant les taux fixes que les taux variables. Les barèmes à taux fixes sont maintenant revenus à un niveau proche de ceux du milieu de l'année 2006. Cela signifie que pour les établissements de crédits, la compétition pour les parts de marché l'emporte à nouveau sur la préoccupation de reconstitution des marges », commente l'ANIL en marge de son étude.

Refusant de définir son baromètre comme un simple comparateur de crédit, l'ANIL se veut davantage être le témoin de l'évolution du prêt immobilier en France. Une évolution que l'agence associe également au changement de mentalité des emprunteurs. Selon l'Agence nationale d'information au logement, « il reste que l'attitude des emprunteurs évolue moins rapidement et que l'attentisme, ou l'inquiétude, continue de caractériser le comportement des ménages ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : le baromètre de l'ANIL confirme la baisse des taux

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : le baromètre de l'ANIL confirme la baisse des taux

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page