L'artisanat du bâtiment et de l'immobilier se prédit un avenir vert

13/01/2011 à 10:17 - Immobilier - Par - Réagir

L'artisanat du bâtiment se rêve en vert
L'artisanat du bâtiment et de l'immobilier se prédit un avenir vert

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Fortement affectés ces deux dernières années par la crise de l'immobilier, les artisans comptent sur une année 2011 porteuse d'espoir pour renouer avec la croissance. Selon la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (la CAPEB), la profession semble enfin être sur de bons rails.

Pour les artisans du bâtiment la traversée du désert aura finalement durée deux ans. Deux ans au cours desquels ces professionnels de l'immobilier auront affiché une activité en berne. Dressant le bilan de l'année écoulée, la CAPEB a fait état, ce mercredi 12 janvier, d'une baisse d'activité de ses adhérents évaluée à -2,5% sur l'ensemble de l'exercice 2010. La Confédération semble toutefois entretenir l'espoir d'un renouveau en 2011, fondé notamment sur une relative progression enregistrée sur les derniers mois de l'année (+0,5% sur le secteur de l'immobilier neuf et -0,5% sur celui de la rénovation). « La stabilisation du volume d'activité au dernier trimestre 2010 met un terme à huit trimestre de baisse ininterrompue », souligne la CAPEB dans son communiqué.

Si les compteurs semblent donc avoir été remis à zéro fin 2010, la CAPEB estime que 2011 pourrait bien être marquée par le retour d'une activité positive. Relevant ses prévisions, la confédération des artisans du bâtiment table désormais sur un volume d'activité de ses membres en hausse de 2% pour l'année à venir. Une hausse probable qu'explique « l'optimisme porté par l'amélioration des carnets de commande, notamment en rénovation énergétique ».

C'est en effet bel et bien sur les travaux à caractère écologique que la CAPEB fonde ses espoirs. Selon Patrick Liébus, « le levier de croissance est à chercher du côté des travaux d'amélioration de la performance énergétique, qui représentent actuellement plus de 15% des travaux de rénovation réalisés par les artisans du bâtiment ». Le président de la CAPEB en appel toutefois au gouvernement pour ne pas freiner cette fragile reprise. Il convient selon lui de maintenir définitivement la TVA à 5,5% dans le bâtiment, mais également de mettre en place une « fiscalité verte attractive » et de modifier le statut d'auto-entrepreneur.

Vos réactions

Immobilier - L'artisanat du bâtiment et de l'immobilier se prédit un avenir vert

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'artisanat du bâtiment et de l'immobilier se prédit un avenir vert

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page