Comment l'Etat compte-t-il gérer son patrimoine immobilier de 100 milliards d'euros ?

22/04/2011 à 11:33 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier de l'Etat estimé à 100 milliards d'euros
Comment l'Etat compte-t-il gérer son patrimoine immobilier de 100 milliards d'euros ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si le recensement du parc immobilier de l'Etat ne doit prendre fin qu'au cours de l'été 2011, le ministre du Budget et Porte-parole du gouvernement, François Baroin, a d'ores et déjà livré quelques chiffres intéressants ce mercredi en conseil des Ministres.

En pleine restructuration, le parc immobilier de l'Etat avoisine actuellement les 12 millions de m². Afin de réaliser de substantielles économies sur ce poste de dépense, l'Etat a pris toute une série de mesures et applique désormais une gestion plus raisonnée de son immobilier. Entre 2007 et 2010, l'Etat aurait ainsi réduit son parc immobilier de 330.000 m², soit 3% de sa surface totale. Aujourd'hui évalué à près de 100 milliards d'euros, le patrimoine de l'Etat était, à la date du 31 décembre 2009, réparti comme suit : 67,8 milliards d'euros pour les administrations et 42 milliards pour les opérateurs.

Afin d'alléger la charge de son immobilier sur son budget, l'Etat a entrepris, parallèlement à ce recensement, la mise en place de SPSI (schémas pluriannuels de stratégie immobilière) pour chacune de ses administrations et opérateurs. Conséquence première de ces SPSI, la cession programmée de 750 sites permettra de dégager quelques 500.000 m². Concernant les cessions de biens immobiliers d'ores et déjà réalisées, l'Etat aurait depuis 2005 réussit à renflouer ses caisses de 3,6 milliards d'euros. Sur la seule année 2011, le gouvernement espère bien vendre pour 400 millions d'euros de biens immobiliers.

Outre ces cessions immobilières, l'Etat a engagé une restructuration totale de ses locaux en réduisant l'espace de travail alloué à ses agents à 12 m².

Du côté de son parc immobilier locatif, une renégociation des baux en cours a permis d'établir des plafonds de loyer applicables tant à Paris qu'en province. Dans la capitale, le plafonnement de loyer est ainsi établi à 400 euros par m² et par an. Un plafond moins élevé sera évidemment appliqué aux biens immobiliers loués par l'Etat dans les principales grandes villes de provinces et zones urbaines. A titre d'exemple, à Lyon le loyer maximal versé par l'Etat a été fixé à 210 euros par m² et par an.

Vos réactions

Immobilier - Comment l'Etat compte-t-il gérer son patrimoine immobilier de 100 milliards d'euros ?

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Comment l'Etat compte-t-il gérer son patrimoine immobilier de 100 milliards d'euros ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page