François Baroin veut une gestion économe et rationnelle pour l'immobilier de l'Etat

27/05/2010 à 12:18 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier de l'Etat repensé par François Baroin
François Baroin veut une gestion économe et rationnelle pour l'immobilier de l'Etat

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Fraichement nommé au poste de ministre du Budget, des comptes publics et de la réforme de l'Etat, François Baroin semble désormais bien décidé à modifier profondément la politique immobilière de l'Etat. Objet de vives critiques, la gestion du parc immobilier étatique devrait donc prochainement répondre à deux impératifs : rationalisation et économie budgétaire.

La mission de François Baroin, nommé ministre du Budget en lieu et place d'Eric Woerth, est simple : réduire les dépenses de l'Etat. Après avoir annoncé, courant avril, son intention de réduire un certain nombre de niches fiscales pour en dégager une économie de près de 2 milliards d'euros (voir notre article), le ministre s'était rapidement tourné vers une autre source de dépense de l'Etat : la gestion de son patrimoine immobilier. Le 27 avril dernier, à l'issue d'un conseil des ministres, François Baroin déclarait ainsi que « le gouvernement s'est fixé comme objectif de doter l'Etat d'un parc immobilier plus resserré, mieux adapté à ses missions, plus économe de ses deniers publics ».

Prenant acte de ces belles paroles, la Commission des finances n'a donc pas hésité à demander à l'Assemblée nationale l'ouverture d'un débat à ce sujet. Une mise au point nécessaire au court de laquelle la grande majorité des députés ont manifesté leur soutien à une réforme engagée depuis 2007 et recentré par François Baroin sur le thème de la rigueur. Le ministre en a profité pour rappeler dans les grandes lignes comment l'Etat compte désormais gérer son patrimoine immobilier. « Notre politique immobilière s'appuie tout d'abord sur un travail de rationalisation. En premier lieu, nous souhaitons adapter le parc immobilier aux nouvelles missions de l'Etat. Nous réalisons des regroupements de sites en cas de fusions de services, effectuons des acquisitions et des cessions, des déménagements, des travaux », a donc précisé François Baroin ce mercredi 26 mai.

Erigeant le ministère de l'Economie et du Budget en exemple, François Baroin a illustré ses propos en annonçant que 55% de ses effectifs seraient prochainement délocalisés hors de Paris pour ainsi profiter des loyers moins élevés pratiqués en province (le tout pour une économie de 22 millions d'euros). « Il serait irresponsable que les administrations continuent à prendre à bail des bureaux au prix trop élevé. A Paris, je refuserai ainsi tout loyer supérieur à 400 euros/m² », soulignait le ministre du Budget. Il est à noter que les loyers réglés par l'Etat à Paris et en Ile-de-France plus globalement affichent une facture d'ensemble de près de 190 millions d'euros.

Généralisée à l'ensemble des ministères, cette délocalisation devrait engendrer à l'horizon 2012 la suppression de 750 sites soit quelques 500.000m² de locaux. S'il s'agit là du premier pas vers une gestion responsable et active du parc immobilier de l'Etat, ce gain de surfaces ne représente toutefois qu'1,5% de ce dernier (estimé à 12 millions de m²). Pour François Baroin, « cela reste très insuffisant et nous sommes loin de l'objectif fixé par le gouvernement à savoir un ratio d'occupation de 12 m² par agent ».

Vos réactions

Immobilier - François Baroin veut une gestion économe et rationnelle pour l'immobilier de l'Etat

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - François Baroin veut une gestion économe et rationnelle pour l'immobilier de l'Etat

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page