Immobilier : le Crédit Foncier évoque la reprise du marché

10/06/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier frémit pour le Crédit Foncier
Immobilier : le Crédit Foncier évoque la reprise du marché

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le marché immobilier amorce son redressement, le prêt immobilier classique profite de la baisse de ses taux pour regagner sa clientèle et les particuliers apparaissent de nouveau prêts à s'investir dans l'aventure immobilière. Tout devrait donc très prochainement aller pour le mieux dans le meilleur des mondes... C'est en tout cas ce qu'a sembler sous-entendre François Blancard, directeur général du Crédit Foncier, dans un entretien accordé au Parisien et publié ce matin.

N'en déplaise à bon nombre d'observateurs pariant sur la pérennité de la crise immobilière actuelle, François Blancard évoque d'emblée « l'incontestable frémissement » du marché immobilier français. A chacune de ses interventions, le directeur général du Crédit Foncier affirme ainsi un peu plus son optimisme quant à l'avenir à court ou moyen terme de la pierre. Le 19 février dernier, François Blancard pariait déjà sur une probable stabilisation des transactions immobilières dès cette année 2009. Deux mois plus tard, excluant toutefois l'imminence d'une reprise, il relevait un certain nombre de signaux positifs. La dernière barrière psychologique se voit donc aujourd'hui levée avec l'évocation franche du rééquilibrage immobilier.

Le directeur général du Crédit Foncier, filiale des Caisses d'Epargne, s'appuie notamment sur l'impact relativement encourageant des diverses mesures engagées par l'Etat. Doublement du PTZ, dispositif de défiscalisation Scellier et prêt Pass-foncier semblent ainsi, selon François Blancard, correctement remplir le rôle qui leur a été attribué, à savoir faciliter et relancer l'investissement immobilier et l'accession à la propriété. Les aides au logement que sont le prêt à taux zéro et le prêt Pass-foncier « ont considérablement aidé les ménages modestes qui voulaient acheter leur résidence principale. Les demandes de crédits immobiliers au Crédit foncier ont ainsi augmenté de 24 % au 1er trimestre 2009. Ensuite, le dispositif Scellier pour l'investissement locatif, très simple et avec une réduction d'impôt importante, a également contribué à une reprise des transactions », déclarait-il dans les colonnes du Parisien.

S'il associe fortement le marché de l'immobilier neuf au dispositif Scellier (estimant qu'il représente 50 à 60% des transactions actuelles), le banquier n'en oublie pas pour autant l'effet incitatif généré par la baisse importante des taux de crédit immobilier. « Actuellement, le taux fixe moyen d'un crédit immobilier est aux alentours de 4,50 %, c'est un niveau comparable à celui de 2007. Cela représente une réelle opportunité d'achat pour les particuliers. Et je pense que ce taux devrait se maintenir à l'avenir », observe-t-il.

Enfin, concernant les prix de l'immobilier, François Blancard reconnaît l'existence de micromarchés (centres-villes, biens de qualité, etc.) pour lesquels l'hypothèse d'une baisse avoisinant les -5% lui apparaît des plus probables. Le banquier concède toutefois que « la décote risque d'être plus importante pour les autres, ceux qui se trouvent en grande banlieue. D'ailleurs, acheteurs comme vendeurs doivent plus que jamais prendre en compte l'importance de l'emplacement d'un bien, autant que sa qualité propre ».

Source : Le Parisien

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : le Crédit Foncier évoque la reprise du marché

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : le Crédit Foncier évoque la reprise du marché

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page