La baisse des prix gagne le neuf

02/04/2013 à 10:51 - Immobilier - Par - Réagir

La baisse des prix gagne le neuf
La baisse des prix gagne le neuf

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si les candidats à l'achat d'un logement ancien espèrent bien profiter de la baisse des prix qui semble désormais se confirmer, ceux qui envisagent l'acquisition d'un bien immobilier neuf pourraient bientôt être logés à la même enseigne. A en croire le site trouver-un-logement-neuf .com, ce marché s'affiche enfin à la baisse et ce, dans bon nombre de grandes villes françaises.

Dans son dernier baromètre du marché du neuf, le portail trouver-un-logement-neuf.com observe qu'un recul des prix commence enfin à se dessiner. Parmi les 10 plus grandes villes françaises, 8 présenteraient ainsi une évolution à la baisse des prix du neuf entre les mois de février et mars derniers.

Affectant tout particulièrement les T3 (logements les plus prisés), ces mouvements baissiers ont certes de quoi réjouir les candidats à l'achat mais ne peuvent pas encore être considérés comme les signaux avant-coureurs d'une véritable tendance de fond. C'est en tout cas l'avis des auteurs de l'étude qui pondèrent les résultats relevés en mars en soulignant que, « quelle que soit la superficie, la tendance est à la stabilisation dans les principales villes françaises ».

En effet, « une hausse enregistrée sur les 6 derniers mois est très souvent compensée par une baisse aujourd'hui. Exemple à Nice où le prix d'un trois-pièces a augmenté de + 2.72 % à 6 mois, mais recule de -2.58 % par rapport au mois dernier, le tout pour se stabiliser autour de 302 000 euros », précisent-ils.

Comme c'est généralement le cas en matière d'immobilier, les évolutions observées apparaissent extrêmement disparates en fonction des localités. Alors qu'un sensible repli est enregistré à Marseille (-0,44% sur un mois pour les T3), celui-ci se révèle bien plus marqué à Toulouse avec une baisse mensuelle de l'ordre -10,26%.

Dans le détail, après avoir enregistré une très nette progression au cours de ces six derniers mois (+8,33%), le prix moyen des T3 bordelais a présenté en mars une légère baisse de -0,80% (s'établissant à 247.000 euros) . Il s'agit toutefois là de l'exemple le plus notable, la grande majorité des villes enregistrant des écarts de prix de bien moindre ampleur. Après une légère hausse de 0,37% observées lors des six derniers mois, Lyon n'affiche ainsi qu'une baisse mensuelle de -0,73%. Il en va de même pour Nantes qui enregistre un recul des prix du neuf de -0,85% alors que ceux-ci sont restés globalement stables à Montpellier (un T3 se négociant en moyenne à 236.000 euros).

Du côté des hausses de prix, seuls Strasbourg (+1,89% en mars) et Paris (+2,46%) semblent devoir y être confrontés. Concernant la capitale, il convient toutefois de noter que cette progression intervient après 6 mois placés sous le signe de la baisse (-2,60% pour un prix moyen de 743.000 euros).

Vos réactions

Immobilier - La baisse des prix gagne le neuf

Noter cet article :

4 2

Par Muriel -

Les acheteurs attendent LA baisse des prix, une baisse d'au moins 30%
qui ne suffira même pas à récupérer la hausse de 150% que nous connaissons depuis une dizaine d'années et qui a largement contribué à la faillite de notre économie et à l'explosion du chômage.Le fait que les médias aient suivi les désirs des professionnels de l'immobilier en niant l’existence de la bulle nous a conduit dans cette situation extrême.

Lire la suite

Par Jérome -

Ouai, merci de l'info choc mais faut arreter de nous prendre pour des quiches.

Les transactions immobilieres sont devenu du vol depuis belle lurette !
Aucun gouvernement n'y a jamais mit d'ordre, et les rigolos actuels s'en lavent les mains en feignant l'ignorance.
Honteux Scandale !!

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - La baisse des prix gagne le neuf

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page