La distribution de crédits immobiliers s'effondre

04/04/2012 à 09:03 - Crédit immobilier - Par - Réagir

La distribution de crédits immobiliers s'effondre
La distribution de crédits immobiliers s'effondre

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si bon nombre d'observateurs pronostiquaient, pour ce début d'année 2012, un certain ralentissement en ce qui concerne la distribution de crédits immobiliers, ils ne s'attendaient toutefois pas à la véritable chute dévoilée ce mardi 03 avril par la Banque de France.

Après une année 2011 plutôt bonne durant laquelle diverses perspectives défavorables ont incité les candidats à l'emprunt à précipiter leur projet (remaniement des dispositifs Scellier et PTZ Plus, nouveau régime fiscal sur les plus-values entré en vigueur en février 2012), il apparaissait somme toute logique d'observer, pour 2012, une certaine contraction en matière de distribution de prêts immobiliers. Loin du léger coup de frein attendu, c'est à une véritable dégringolade que les derniers chiffres publiés par la Banque de France nous confrontent aujourd'hui.

Entre les mois de janvier et février 2012, le montant global de crédits immobiliers octroyé par les établissements bancaires s'est en effet effondré de 41%. Cette chute apparaît encore plus impressionnante lorsque l'on compare le volume affiché aujourd'hui à ce qu'il était un an plus tôt (-49% par rapport à février 2011). Selon la Banque de France, il faut remonter 32 mois en arrière, soit en pleine crise financière, afin de retrouver un niveau de distribution aussi faible.

Votre simulation de prêt immobilier en ligne

Evoquant l'attentisme manifesté par les français en matière de projet immobilier, l'économiste Michel Mouillart note que « c'est la première fois qu'on observe un dévissage aussi important des intentions », et ce, en dépit de la baisse actuelle des taux de prêt immobilier. Dans un contexte de tensions économiques, la faute en revient certes à un niveau encore trop élevé des prix des logements mais aussi aux ajustements défavorables auxquels ont été soumis les dispositifs d'incitation à l'achat Scellier et PTZ+. Enfin, comme si cela ne suffisait pas, la demande de prêts immobiliers semble également devoir pâtir de l'imminence de l'échéance électorale.

Pour Michel Mouillart, la conjonction de tous ces éléments ne peut que peser lourdement sur le marché immobilier. Un poids qu'une éventuelle la baisse des prix aura bien du mal à alléger. « on va avoir une chute d'activité sur les marchés, notamment sur le marché de l'ancien, comme jamais on n'en a vu », souligne l'économiste en prévoyant pour cette année 2012 un repli de la distribution de crédit de l'ordre de 25 à 30% par rapport à 2011.

Vos réactions

Crédit immobilier - La distribution de crédits immobiliers s'effondre

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - La distribution de crédits immobiliers s'effondre

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page