Labels écologiques ou futur de l'immobilier

07/01/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Labels écologiques et immobilier
Labels écologiques ou futur de l'immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

L'immobilier se dote de labels écologiques.

Entre un diagnostic immobilier DPE (Diagnostic de Performances Energétiques) rendu obligatoire pour toutes transactions et un Grenelle de l'environnement établissant un large éventail de nouveaux dispositifs, les promoteurs se voient désormais dans l'obligation de proposer des biens immobiliers aussi respectueux de l'écologie que possible.

Cette prise de conscience environnementale a entraîné la multiplication des labels et le particulier se retrouve souvent noyé sous un flot d'appellations abstraites : là où en 1996 la norme HQE (Haute Qualité Environnementale) représentait l'unique label écologique, se côtoient aujourd'hui les HPE, TPHE, H&E et BBC. [Haute Performance Energétique, Très Haute Performance Energétique, Habitat & Environnement, Bâtiment Basse Consommation]

Partant du constat que le parc immobilier français n'était pas un modèle d'économie d'énergie, la réglementation thermique de 2005 a posé les premiers jalons de l'immobilier écologique, poussant les constructeurs à revoir la conception des bâtiments (qu'il s'agisse d'une maison ou d'un appartement) et générant de normes multiples et diverses.

  • Le label HPE (Haute Performance Energétique) est accordé depuis août 2006 à un bien immobilier dont la consommation d'énergie s'avère être inférieure de 10% à la consommation prévue par la réglementation.
  • Le label THPE (Très Haute Performance Energétique) s'applique à une maison ou un appartement affichant une réduction énergétique de 20% par rapport à la consommation réglementaire.
  • Le label BBC (Bâtiment Basse Consommation), inspiré des dispositifs en vigueur dans d'autres pays européens, répond à l'objectif du Grenelle de l'environnement de diminuer la consommation énergétique du parc immobilier de 200 kWh par an et par mètre carré à 50 kWh.
  • La certification H&E (Habitat et Environnement) assure au propriétaire un bien immobilier ayant adopté une démarche environnementale maîtrisée tout au long de sa conception.

La construction d'un bâtiment neuf respectant les normes écologiques est bien souvent plus aisée que la rénovation d'un immeuble ancien mais, afin d'obtenir de tels labels, les promoteurs ont toutefois dû entreprendre une refonte complète de leurs techniques de construction.

Loin d'être à la généralisation des bâtiments à énergie active (maison ne consommant que l'énergie qu'elle produit, notamment grâce à l'installation de panneaux solaires, de panneaux photovoltaïques ou d'une éolienne), le concept du bien immobilier respectueux de l'environnement semble toutefois doucement s'ancrer dans les mentalités.

« Il suffit d'adapter les techniques existantes, et pas nécessairement d'une manière révolutionnaire » explique à ce sujet Marie-Christine Roger, chef de bureau de la qualité technique et de la prévention à la Direction générale de l'urbanisme, de l'habitat et de la construction.

Vos réactions

Immobilier - Labels écologiques ou futur de l'immobilier

Noter cet article :

2 1

Par as energie -

je distribue pour un constructeur des pompes à chaleur haute température 65° avec une très faible consommation électrique et permettant la suppression d'une chaudière.Un diagnostic
peut identifier précisement les besoins.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Labels écologiques ou futur de l'immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page