Laforêt immobilier perd ses têtes

26/04/2010 à 10:10 - Immobilier - Par - Réagir

Laforêt immobilier perd ses têtes
Laforêt immobilier perd ses têtes

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après une mise à pied prononcée à la fin du mois de mars dernier, le réseau d'agences Laforêt Immobilier vient d'annoncer le licenciement pour faute lourde (si l'on en croit une source proche) de ses deux fondateurs, Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémier.

Le 26 mars dernier, Laforêt Immobilier notifiait leur mise à pied à Patrick-Michel Khider et Bernard de Crémier, les deux fondateurs du réseau d'agences immobilières ainsi qu'à deux autres cadres dirigeants. Une suspension de fonctions qui faisait suite à un audit interne mené dès le mois de février mais dont les raisons restaient relativement obscures. Si rien d'officiel n'avait alors transpirées, les sources proches du dossier auxquelles s'abreuvent d'ordinaire les journalistes étaient elles aussi restées étrangement prudentes en n'évoquant qu'un climat de tension se développant depuis quelques temps au sein du troisième réseau immobilier français. « Les quatre dirigeants sont toujours salariés du groupe, même s'ils ne sont plus dans les locaux. Pour le moment, aucune solution n'est écartée, même si une réintégration à l'identique semble peu probable », affirmaient-elles alors.

Un mois plus tard, la sentence tombe comme un couperet pour les deux fondateurs : licenciement...
Actuel président du groupe, Elix Rizkallah confirmait ce vendredi 23 avril par voie de communiqué « la décision de prononcer le licenciement de quatre collaborateurs, dont les deux cofondateurs qui exerçaient respectivement les fonctions de directeur développement et directeur animation du réseau ». Si ces licenciements semblent être associés aux mentions « faute lourde » voire « fautes graves », le secret apparaît encore une fois de mise en ce qui concerne leurs justifications. Selon le réseau d'agences immobilières, « La crise de l'immobilier a révélé des dysfonctionnements dans la gestion du réseau Laforêt qui allaient à l'encontre des intérêts des franchisés et du franchiseur ».

Au cours de l'année précédente, Laforêt Immobilier a assisté à la disparition de près d'une centaine de ses franchisés (le réseau compte aujourd'hui quelques 780 agences sur le territoire français). Malmené par la crise, le groupe a d'ailleurs annoncé avoir enregistré quelques 25.000 transactions immobilières pour un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros, un chiffre d'affaires affichant ainsi un recul de près de 20% pour cet exercice 2009.

Vos réactions

Immobilier - Laforêt immobilier perd ses têtes

Noter cet article :

3 1

Par Chasseur Immobilier Toulouse -

Étonnant quand même cette décision....

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Laforêt immobilier perd ses têtes

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page