Le Medef s'attaque à la crise du logement

09/03/2015 à 16:04 - Immobilier - Par - Réagir

Le Medef s'attaque à la crise du logement
Le Medef s'attaque à la crise du logement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A travers la publication d'un Livre blanc, le Medef prend le problème du logement à bras le corps en présentant sept propositions de mesures.

Medef : un Livre blanc pour résoudre la crise du logement

Qui a dit que les patrons ne prenaient pas à c½ur les problèmes de leur temps ? Pas le Medef en tout cas. Ce lundi 9 mars, l'organisation patronale vient en effet de dévoiler pas moins de sept mesures qui, selon elle, seraient de nature à doter le secteur du logement d'une politique gouvernementale véritablement efficace. Rédigées conjointement par Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), Jean-François Buet, président de la Fédération nationale de l'immobilier (FNAIM) et François Fayelle, président de la Fédération des professionnels de l'immobilier (FPI), ces propositions sont réunies dans un Livre blanc intitulé « Une Urgence républicaine au service de la croissance et de l'emploi ». Or, si l'on en croit Pierre Gattaz, l'urgence est effectivement de mise en ce qui concerne ce secteur d'activité. « Le logement est dans une situation grave car on est encore loin de l'objectif de construire 500.000 logements neufs par an, puisque 340.000 seulement l'ont été en 2014, et on est aussi loin de compte pour l'objectif de rénovation de 500.000 logements par an car nous en sommes à 150.000 », note ainsi le président du Medef.

Sept points à revoir

Concrètement, les préconisations du patronat s'articulent donc autour de sept grandes lignes directrices que sont la libéralisation du foncier, la réduction des coûts de construction, une accession à la propriété facilité, l'aide à la rénovation, l'assainissement des rapports locatifs, la refonte du logement social et enfin une interaction plus pertinente des employeurs en matière de logement (à travers une réforme de l'Action Logement, ex-1% logement).

Vente de terrains : pour une fiscalité plus avantageuse

Chacune de ces sept grandes thématiques font ainsi l'objet de diverses recommandations de mesures. Parmi celles visant à développer la libération des terrains constructibles, on pourra notamment citer l'instauration d'un « régime fiscal simple et lisible reposant sur la valeur vénale des terrains, avec une inversion de l'abattement sur les plus-values : plus le terrain constructible est mis en vente rapidement, plus l'abattement est significatif ».

Une refonte du dispositif Pinel et du PTZ

En ce qui concerne l'accession à la propriété, le Medef préconise non seulement de doter les dispositifs d'investissement locatif (défiscalisation Pinel) d'une plus grande attractivité mais également de faire évoluer ceux dont peuvent profiter les primo-accédants. Et ainsi proposé d'allonger la durée des différés de remboursement instaurés dans le cadre d'un prêt à taux zéro. Le Medef prend également partie contre la suppression des emprunts à taux fixe (sujet qui fait actuellement débat au sein des instances européennes). Quant au financement des travaux de rénovation, l'organisation milite pour un maintien sur le long terme du CITE (Crédit d'impôt pour la transition énergétique) et de la TVA à taux réduit (5,5%).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page