Le retour de la valeur papier : le Livret A et l'assurance vie

01/10/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Le retour en force du Livret A
Quand la valeur "pierre" va mal, c'est souvent la valeur "papier" qui prend le dessus, le Livret A et l'assurance vie sont de retour

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Quand la valeur « pierre » va mal, c'est le plus souvent la valeur « papier » qui prend le dessus, et dans le contexte actuel force est de constater que le retour de nos bons vieux livrets n'est pas anodin. Que se soit le livret A ou encore l'assurance vie, les placements sans risques redeviennent des valeurs refuges en cas de crise de confiance dans les marchés financiers.

L'assurance vie avait cédée peu à peu sa place dans les années 1998, pour laisser le marché immobilier prendre la première place du podium dans le coeur des français en termes de placement privilégié, les taux des crédits immobiliers aidant. Il semblerait que la tendance s'inverse actuellement et la majorité des personnes ayant quelques deniers à placer préfère voir petit mais loin. Fini la prise de risque, l'heure est à la sécurité.

Echauder par la crise financière probablement, manque de moyens financiers peut-être, manque de confiance c'est certain. Il est évident que les français recherchent aujourd'hui des placements rentables mais surtout pérennes dans le temps. Le livret A répond à ces besoins. Placement historique de la Caisse d'Epargne et de la Banque Postale, il sera bientôt disponible, dès janvier 2009, dans l'ensemble des banques de dépôt française, suite à l'adoption de Loi de modernisation de l'économie en Juillet 2008. Avec un taux de rémunération de 4% net (son plus haut niveau depuis 1996), il ne fait plus pâle figure à côté de certains rendements qui étaient atteint par des placements à risques comme les actions par exemple.

Détenu par plus de 45 millions de français, avec une collecte total d'environ 130 milliards d'euros, les sommes versées sont en constantes progression depuis le début de l'année. Le retour du livret A est d'autant plus significatif qu'il doit faire face à une concurrence féroce, notamment de la part des « supers livrets » fourni par les banques directes. Le seul bémol du Livret A pourrait être son plafond de versement, puisqu'à partir de 15 300 euros il n'est plus possible de verser d'argent sur le livret, seul les intérêts générés pouvant venir augmenter le pécule. A noter que chaque membre d'une même famille peuvent ouvrir distinctement un livret A.

Pour remédier à cette contrainte du plafond, il peut être envisageable d'ouvrir plusieurs type de livret, avec notamment le livret B, sans plafond de versement, le livret bleu identique au livret A, le livret d'épargne populaire (LEP) si vos ressources le permettent (plafond de 7700 euros), le plan d'épargne logement (PEL), le compte épargne logement (CEL) ou encore l'assurance vie. L'assurance vie restant le meilleur moyen de pouvoir placer des sommes conséquentes, avec une fiscalité avantageuse, avec une transmission du patrimoine simplifié et des taux d'intérêts pouvant allier rentabilité et sécurité.

Vos réactions

Immobilier - Le retour de la valeur papier : le Livret A et l'assurance vie

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le retour de la valeur papier : le Livret A et l'assurance vie

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page