Les taux de crédit baissent mais pas le coût de l'immobilier

05/05/2010 à 09:58 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Les taux baissent mais pas le coût de l'immobilier
Les taux de crédit baissent mais pas le coût de l'immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si le mois d'avril est traditionnellement considéré comme un temps fort de l'immobilier, il sera peut être marqué cette année par la dernière baisse des taux de crédit immobilier, une baisse engagée depuis le mois de novembre 2008. Après Emprunt lundi (voir notre article), c'était en effet au tour de l'Observatoire du Crédit Logement / CSA de rendre compte, hier, d'un énième mais probablement ultime recul des taux d'intérêt.

Au fil des mois, baisse après baisse, les taux de prêt immobilier n'ont cessé de sourire aux particuliers pour finalement afficher, depuis la fin 2008 et jusqu'à aujourd'hui, un repli global de 167 points de base (-1,67%). Sur l'ensemble du premier trimestre 2010, le taux moyen d'un crédit immobilier s'élevait à 3,64% (soit en retrait de près de 0,15% par rapport à celui observé au quatrième trimestre 2009).

Particulièrement attractif, le mois de mars dernier présentait même un taux moyen de 3,59%. Une tendance baissière qui ne s'est pas démentie en avril, l'Observatoire Crédit Logement / CSA enregistrant en effet un nouveau recul de l'ordre de -0,11%, portant ainsi le taux d'emprunt à 3,48%. Dans le détail, le taux d'un prêt immobilier souscrit pour l'acquisition d'un bien immobilier neuf s'affiche en avril à 3,56%. Pour un investissement dans l'ancien (bien immobilier de 5 ans ou plus), le taux de crédit s'établit quant à lui à 3,43%. « Par cette baisse, équivalente à une baisse de prix de près de 14%, les établissements de crédit soutiennent un marché immobilier toujours difficile, notamment en raison de la montée du chômage », souligne l'Observatoire dirigée par l'économiste Michel Mouillart.

Si « les conditions de crédit restent excellentes », l'étude note toutefois un bémol : la hausse sensible du coût de l'accession à la propriété. En septembre 2008, le coût d'un achat immobilier représentait en moyenne 3,55 années de revenus pour un particulier. Ce coût est porté à 3,78 années en mars 2010. Si les diverses mesures d'aides à la propriété mises en place par le gouvernement (doublement du prêt à taux zéro notamment) ont permis de freiner quelque peu cette tendance, l'érosion de la solvabilité des ménages s'est de nouveau poursuivie en ce mois d'avril, établissant ainsi le coût d'une opération immobilière à 3,84 années de revenus.

Vos réactions

Crédit immobilier - Les taux de crédit baissent mais pas le coût de l'immobilier

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Les taux de crédit baissent mais pas le coût de l'immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page