Crédit immobilier : une baisse des taux est-elle envisageable ?

10/10/2008 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Les taux du crédit immobilier vont-ils baisser ?
En pleine crise financière, qu'en est-il de l'avenir de nos taux de crédit ? Réponses d'experts.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La Banque centrale européenne (BCE) ayant abaissé mardi son taux directeur d'un demi-point (passant ainsi de 4,25% à 3,75%), les petits emprunteurs sont-ils en droit d'espérer un prochain recul de leur taux de crédit ? Non, déclare l'économiste Michel Mouillart, « si la BCE avait véritablement voulu baisser le coût des ressources, elle aurait diminué son taux d'un point. Aujourd'hui, c'est un message d'appel au calme qui a été lancé mais la défiance entre les banques est très importante ».

L'accès au crédit immobilier en France ne devrait pas s'en trouver facilité dans les semaines à venir. Plusieurs mois devraient en effet être nécessaires avant que les banques ne répercutent cette baisse des taux directeurs sur les prêts immobiliers qu'elles proposent aux particuliers (aujourd'hui nettement au-dessus des 5%). Mois durant lesquels les établissements prêteurs pourraient bien se concentrer exclusivement sur la reconstitution de leurs marges bénéficiaires érodées par la crise financière. C'est en tout cas ce qu'explique Geoffroy Bragadir, le fondateur du courtier en ligne Empruntis : « On peut imaginer une accalmie sur les taux à court terme au printemps et ensuite une éventuelle détente sur les taux des particuliers, juge de son côté Geoffroy Bragadir, fondateur d'Empruntis.com. Mais il n'est pas certain que les établissements répercutent intégralement la baisse des taux auprès de leurs clients. Au contraire, ils devraient même tenter d'augmenter leur marge sur les crédits immobiliers, qui traditionnellement leur rapportent très peu, et réduire les durées d'emprunt pour se refinancer au plus vite ».

Aujourd'hui la règle est simple, quand le crédit immobilier en France se porte bien, le marché immobilier lui emboite le pas. Un recul des prêts immobiliers distribués et c'est autant d'acheteurs immobiliers éventuels qui s'envolent. Si les prévisions de Geoffroy Bragadir se révèlent exactes, la raréfaction des acquéreurs devrait peser encore un peu plus sur les prix de l'immobilier. Il estime ainsi que 2009 pourrait enregistrer une diminution des prix de l'ordre de 10 à 14%.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : une baisse des taux est-elle envisageable ?

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : une baisse des taux est-elle envisageable ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page