Construction : le gouvernement ne tiendra pas son engagement

14/05/2013 à 09:53 - Immobilier - Par - Réagir

Logement : le gouvernement jette l'éponge ?
Construction : le gouvernement ne tiendra pas son engagement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le gouvernement serait-il en train de tirer un trait sur l'objectif qu'il s'était fixé en matière de construction immobilière ? Dans une interview accordée ce lundi 13 mai à Reuters, Cécile Duflot, la ministre du Logement, semble en effet préparer les esprits à l'abandon éventuel d'un engagement présidentiel : celui de construire quelques 500.000 nouveaux logements chaque année.

Si certains pourront sans doute prendre les déclarations de Cécile Duflot pour un aveu de faiblesse du gouvernement, d'autres en revanche ne verront là qu'une simple analyse objective de la réalité. Dans un entretien accordé hier, la ministre du Logement a ainsi laissé entendre que l'objectif de faire sortir de terre 500.000 logements chaque année (dont 150.000 logements sociaux) ne serait probablement pas atteint. « On souhaite garder cet objectif, même si dans le contexte de crise c'est un objectif qui apparaît très ambitieux », a-t-elle déclaré avant de préciser « qu'il sera difficile de l'atteindre mais c'est ça qu'il faudrait construire pour répondre aux besoins ».

La faute à une crise sans commune mesure ou à un candidat Hollande qui aurait dès le départ visé trop haut ? C'est selon. Le gouvernement compte toutefois activer divers leviers pour, à défaut de tenir son engagement, tout au moins résorber le déficit de logements qui pèse actuellement sur le marché.

Certes le secteur de la construction est en crise (le nombre de logements neufs construits cette année pourrait bien ne pas excéder les 300.000 unités), mais Cécile Duflot considère la hausse du nombre de permis de construire déposés (+5,5% au premier trimestre 2013) comme « un premier indice d'embellie ». Un espoir que la ministre entend consolider en s'appuyant notamment sur les 2 à 3 millions de logements vacants que compte le territoire. « Mon obsession est de remettre sur le marché ces logements vacants. J'ai un objectif qui est d'arriver à en récupérer au moins la moitié à terme. Si on arrive à faire cela sur le quinquennat, ça sera un beau succès », précise-t-elle.

Vos réactions

Immobilier - Construction : le gouvernement ne tiendra pas son engagement

Noter cet article :

5 1

Par Philou63 -

Sur-taxations, réquisitions, encadrement des loyers, dispositif Duflot non rentable,...auxquels s'ajoutent : non maîtrise des coûts de construction (ex :normes RT 2012), complaisance envers les locataires indélicats, assurance obligatoire pour les bailleurs, etc....Aucun signal positif.
Les investisseurs se détournent à juste titre de l'immobilier, et d'une politique aberrante qui veut bien que les autres prennent des risques mais sans profit. Madame Duflot échouera

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Construction : le gouvernement ne tiendra pas son engagement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page