Logement : payez vous trop cher votre loyer ?

10/06/2015 à 14:31 - Immobilier - Par - Réagir

Logement : payez vous trop cher votre loyer ?
Logement : payez vous trop cher votre loyer ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Pour la première fois depuis 17 ans, la tendance est à la baisse sur le front des loyers. Reste pour les locataires à savoir si celui dont ils s'acquittent n'est pas surévalué.

Votre loyer correspond-il au marché ?

Dans son dernier baromètre, l'association Clameur (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux) s'est penchée sur les niveaux de loyers pratiqués sur l'ensemble du territoire. L'occasion pour les locataires de vérifier si le loyer qu'ils versent chaque mois à leur propriétaire se rapproche ou non des moyennes recensées par l'étude. Si Clameur n'a pas poussé le souci du détail en passant en revue les prix en vigueur dans chaque commune (ne s'attachant qu'aux villes de plus de 148 000 habitants), l'association livre toutefois des moyennes régionales qui pourront se révéler riches d'enseignement pour les locataires curieux.

Loyer : les régions en ordre dispersé

Ces derniers peuvent ainsi découvrir que les loyers n'hésitent pas à faire le grand écart d'une région à l'autre depuis le début de l'année 2015. Ainsi, alors qu'une location affichera en région parisienne un prix de 19 euros au mètre carré, il n'en coûtera aux locataires que 9 euros/m² en Lorraine et même 8,5 euros/m² dans le Limousin. Dans le détail, le loyer moyen par mètre carré s'établit à 12,7 euros en région PACA, 11,3 euros en Rhône-Alpes, 10,6 euros en Alsace, Picardie et Poitou-Charentes ou encore 9,3 euros en Bretagne.

Evolution des loyers en France depuis le début de l'année 2015

La baisse des loyers plus ou moins forte selon les régions

Si les locataires ne sont donc pas tous logés à la même enseigne, ils peuvent en revanche quasiment tous profiter du mouvement baissier qui affecte actuellement les loyers. L'observatoire des loyers publié le 1er juin révélait ainsi pour le seul 1er semestre 2015 un repli historique de ces derniers de l'ordre de -1,5% (en moyenne nationale). « Les loyers de marché reculent et cela est inhabituel au printemps, plus familier de la remontée que de l'accélération de la baisse des valeurs locatives : et le recul est rapide, à un rythme que CLAMEUR n'avait jamais observé à cette période de l'année », précisait à ce sujet Michel Mouillart, économiste en charge de l'étude.

Mais là encore, Clameur ne peut que constater les importantes disparités géographiques auxquelles sont soumis les niveaux de loyer. Alors que les loyers se corrigent de -3,6% en Haute Normandie, de -3,2% en PACA et de -3,1% en Rhône-Alpes, ils ne cèdent que -0,8% en Ile-de-France et progresseraient même encore en Bourgogne (+ 0.6 %), en Champagne-Ardenne (+ 0.7 %) et en Auvergne (+ 2.3 %).

  • Bon plan - Achat, location, quelle est la valeur d'un bien immobilier ?
  • Vos réactions

    commentaire(s)

    Consulter toutes les actualités

    Partagez
    cette
    page