L'immobilier à Londres attire de nouveau les français

06/10/2009 à 12:42 - Immobilier - Par - Réagir

Londres : l'immobilier n'est plus inabordable
L'immobilier à Londres attire de nouveau les français

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Londres est-elle devenue le nouvel Eldorado du marché immobilier européen ? Si l'on n'en est peut être pas encore là, la capitale anglaise apparaît toutefois des plus attractive en termes d'investissement immobilier, notamment face à Paris.

Le 29 septembre dernier, la chambre des notaires de Paris Ile-de-France rendaient publique leur note de conjoncture immobilière pour le mois de juillet 2009. Observant un recul des prix des logements de l'ordre de -9,7% par rapport à la même période en 2008, les notaires attestaient ainsi de l'effet non négligeable de la crise actuelle sur le marché immobilier parisien. Une situation bien terne qui aurait pourtant de quoi laisser rêveur les professionnels de l'immobilier londonien.

Engagée plusieurs mois avant celle qui touche aujourd'hui le marché parisien, la crise immobilière s'est montrée à Londres des plus virulentes. Avec une baisse des prix de 25 à 35% constatée entre les mois de septembre 2007 et septembre 2009, Londres fait figure de bastion de la crise. Une image renforcée par l'impressionnant repli du nombre de ventes enregistrées (-50% en variation annuelle au mois de septembre 2009).

Sur place, de l'avis des professionnels du secteur, « acheter un appartement à Londres à but d'investissement est une valeur sûre ». Les français semblent l'avoir bien compris et un nombre croissant d'entre eux se placent désormais comme des investisseurs potentiels. Selon Thibault de Saint Vincent, président du groupe Barnes (spécialisé à Londres dans l'immobilier à destination des étrangers), rien n'est moins surprenant, « comme le montant des loyers a moins baissé que les prix de vente, la rentabilité des investissements immobiliers de qualité s'est donc améliorée à Londres depuis deux ans. Les investisseurs peuvent acquérir un bien de qualité dans le centre de Londres 30% moins cher qu'il y a deux ans ».

Il faudra certes encore débourser 12.000 euros du mètre carré pour acquérir un appartement à Chelsea mais pour Thibault Saint Vincent, s'il était « encore inabordable il y a peu de temps pour la clientèle française, le marché londonien est redevenu très attractif sous l'effet conjugué de la baisse du prix des biens immobiliers et la chute de la livre sterling par rapport à l'euro ».

Une capitale anglaise redevenue attractive pour les investisseurs particuliers mais également pour les professionnels si l'on en croit l'enquête annuelle de Cushman and Wakefield. Pour le cabinet de conseil en immobilier d'entreprise, Londres se placerait donc devant Paris et Francfort, respectivement 2ème et 3ème au palmarès des villes considérées comme particulièrement attirantes pour les entreprises.

Vos réactions

Immobilier - L'immobilier à Londres attire de nouveau les français

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'immobilier à Londres attire de nouveau les français

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page