Loyers : la chute des prix s'accentue

09/09/2015 à 11:50 - Immobilier - Par - Réagir

Loyers : la chute des prix s'accentue
Loyers : la chute des prix s'accentue

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis le début de l'année, les loyers ne cessent de se replier. Une tendance baissière que l'observatoire Clameur a pu constater dans plus de huit grandes villes sur dix.

La baisse des loyers s'installe en France

Dans son 73ème baromètre immobilier, le courtier MeilleursAgents constatait que rester locataire s'avérait bien plus rentable que de s'endetter pour devenir propriétaire et ce, dans 15 des 30 plus grandes villes françaises. Une situation qui s'explique bien sûr par des prix élevés mais également par des loyers qui ont souvent progressé moins vite que l'inflation au cours des dernières années et qui s'affichent aujourd'hui à la baisse dans une majorité de villes. Hier, à l'occasion de sa dernière note de conjoncture, l'observatoire Clameur a ainsi fait état d'une baisse des loyers de l'ordre de -1,4% depuis le début de l'année 2015 (à l'échelle nationale).

Un mouvement étonnant et historique

Pour l'observatoire, une telle correction a de quoi surprendre. En effet, l'étude précise que « jamais depuis 1998 une telle situation n'avait été observée par Clameur. Le printemps puis les mois d'été sont normalement ceux de la remontée des valeurs locatives, après des mois d'hiver qui enregistrent une relative stabilité des loyers, voire une baisse, depuis 2011 ». Or, la donne a radicalement changée cette année, les loyers se repliant non seulement en mai (-1,5%) mais également en août (-1,4%).

Dans le détail, l'observatoire note que 55,4% des villes de plus de 10.000 habitants ont vu leurs loyers reculer en 2015. Plus impressionnant encore, une baisse de loyer a été enregistrée dans pas moins de 85% des grandes villes françaises (celles comptant plus de 148.000 habitants). A titre de comparaison, ces dernières n'étaient que 37,4% en 2014. Sur un plan régional, les loyers chutent ainsi de -3,1% en Rhône-Alpes et Haute-Normandie, -2,9% dans les Pays de la Loire, -2,3% en région PACA, -2% en Poitou-Charentes ou encore -1,9% en Bretagne. Quant à la capitale le marché locatif a accusé une baisse de -1,8% au cours des huit derniers mois, portant le loyer moyen à 24,8 euros/m².

L'encadrement des loyers remis en question

Si ce mouvement de repli a de quoi ravir les candidats à la location, il pourrait en revanche ne pas totalement satisfaire le gouvernement, bien au contraire. Celui-ci tente en effet toujours de convaincre l'opinion du caractère nécessaire de l'encadrement des loyers. Un dispositif qui, rappelons-le, doit avant tout permettre de limiter les hausses abusives de loyer mais dont l'utilité se trouve passablement émoussée par un marché se corrigeant de lui-même.

  • Actualité sur le même sujet - Immobilier : les loyers parisiens vont baisser
  • Guide de l'acheteur - Tout ce qu'il faut savoir pour bien louer son logement
  • Vos réactions

    commentaire(s)

    Consulter toutes les actualités

    Partagez
    cette
    page