Ministère du Logement : Sylvia Pinel poussée vers la sortie ?

14/10/2014 à 17:01 - Immobilier - Par - Réagir

Ministère du Logement : Sylvia Pinel poussée vers la sortie ?
Ministère du Logement : Sylvia Pinel poussée vers la sortie ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Sylvia Pinel serait-elle en train de vivre ses derniers jours au sein du gouvernement ? C'est la question que l'on est en droit de se poser au regard des dissensions qui opposent l'Executif et les radicaux de gauche dont fait partie l'actuelle ministre du Logement.

Un nouveau ministre du Logement dès la semaine prochaine ?

Manuel Valls pourrait bien devoir se trouver un nouveau ministre du Logement et ce, dès la semaine prochaine ? Le Parti radical de gauche (PRG) se réunira en effet ce vendredi 17 septembre pour décider notamment de l'avenir de ses membres au sein du gouvernement (Sylvia Pinel au Logement, Annick Girardin au Développement et à la Francophonie et Thierry Braillard aux Sports). En mettant ses ministres dans la balance, Jean-Michel Baylet, président du PRG, espère ainsi forcer le gouvernement à revenir sur certains points de désaccord tel que la disparition des départements en zone rurale ou encore la disposition inscrite dans le projet de loi de Finances 2015 (PLF 2015) visant à supprimer la première tranche de l'impôt sur le revenu.

Jean-Michel Baylet à la manoeuvre

Mentor de Sylvia Pinel, Jean-Michel Baylet pourrait bien pousser cette dernière vers la sortie après l'avoir portée au sommet. Rappelons-nous que Sylvia Pinel ne doit son entrée au gouvernement qu'à une mise en examen du président du PRG l'empêchant de décrocher lui-même un ministère. Une place qu'elle pourrait donc être contrainte de céder et ce, avant même que les parlementaires, dans le cadre de l'examen du PLF 2015, ne se prononcent sur la validité du nouveau dispositif de défiscalisation immobilière portant son nom (le dispositif Pinel).

Les radicaux de gauche divisés sur le sort de leurs ministres

Néanmoins, si Jean-Michel Baylet est un habitué des menaces adressées au gouvernement (il s'agit là de la 4ème menace de ce genre formulée par les radicaux de gauche), il ne fait toutefois pas l'unanimité au sein de son propre parti. Roger-Gérard Schwartzenberg, président du groupe PRG à l'Assemblée, expliquait dès hier soir qu'il n'existe aucun « désaccord fondamental avec le gouvernement donc il n'y a aucune raison de quitter la majorité ». Quoiqu'il en soit, si Manuel Valls s'est déjà entretenu avec Jean-Michel Baylet ce lundi, il conviendra d'attendre l'issue de la réunion programmée vendredi pour statuer sur l'avenir de Sylvia Pinel au poste de ministre du Logement.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page