Prix de l'immobilier : pour les notaires, le calme gagne Paris et l'Ile-de-France

26/12/2011 à 10:01 - Immobilier - Par - Réagir

Prix de l'immobilier : le calme gagne Paris
Prix de l'immobilier : pour les notaires, le calme gagne Paris et l'Ile-de-France

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans leur dernière note de conjoncture immobilière portant sur le mois d'octobre 2011, les notaires de Paris - Ile-de-France constatent un net recul du nombre de transactions accompagné d'une relative stabilisation des prix.

Le marché immobilier francilien serait-il enfin en perte de vitesse ? Cela ne semble plus faire de doute si l'on en croit les dernières observations communiquées par la Chambre des notaires de Paris – Ile-de-France. Recensant les transactions établies entre les mois d'août et octobre 2011, ces derniers font en effet état d'un volume de ventes en repli de près de 6% par rapport à la période août-octobre de 2010. Cette baisse des ventes impactant l'immobilier ancien est d'autant plus marquée (-9%) si on la compare aux chiffres observés entre 1999 et 2007. Au cours de ces années, les notaires d'Ile-de-France ont enregistré un volume moyen de ventes de l'ordre de 40.600 unités (contre 36.900 aujourd'hui). Quant à Paris, la baisse du volume de ventes s'établit à -12% par rapport à l'année précédente.

Outre une décrue notable du nombre de transactions, les notaires ont également pu observer l'apaisement qui semble devoir gagner les prix de l'immobilier. « Pour la première fois depuis juin 2009, le prix des appartements dans la capitale n'augmente pas : en octobre 2011 comme en septembre 2011, il se situe à 8.370 euros du mètre carré », constatent-ils ainsi. S'ils n'ont pas progressé d'un mois sur l'autre, les prix des logements franciliens continuent d'afficher une évolution résolument positive en variation annuelle (+11,2%). En cette fin du mois d'octobre 2011, la hausse de prix annuelle enregistrée par ces derniers apparaît toutefois elle aussi en légère perte de vitesse (+11,2% en octobre contre +11,9% en septembre).

Comme à son habitude, la capitale sublime les tendances qui peuvent être observées à l'échelle régionale. Après s'être affichée à +21,9% en juin dernier puis à +19,2% en septembre, la hausse annuelle des prix parisiens a poursuivi sa décrue pour s'établir en octobre à +17,9%. Ce ralentissement apparaît d'autant plus visible en variation trimestrielle en faisant chuter la hausse des prix de l'immobilier ancien de +4,9% pour la période avril-juillet à +1,6% pour la période allant de fin juillet à fin octobre.

Vos réactions

Immobilier - Prix de l'immobilier : pour les notaires, le calme gagne Paris et l'Ile-de-France

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Prix de l'immobilier : pour les notaires, le calme gagne Paris et l'Ile-de-France

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page